"Harcelée" : un téléfilm nécessaire pour dénoncer le harcèlement sexuel au travail

Harcelée : quand le harcèlement sexuel fait basculer des vies
Harcelée : quand le harcèlement sexuel fait basculer des vies
Ce mercredi 11 octobre, France 2 diffuse dans le cadre d'une soirée spéciale "Harcelée", un téléfilm choc où Armelle Deutsch joue le rôle de Karine, une jeune femme harcelée sexuellement par son supérieur (Thibault de Montalembert).
A lire aussi
#BalanceTonPorc : le hashtag qui dénonce les harceleurs sexuels fait polémique
News essentielles
#BalanceTonPorc : le hashtag qui dénonce les harceleurs...

À l'heure où le scandale autour du comportement du producteur Harvey Weinstein ébranle le tout Hollywood, la soirée spéciale que consacre France 2 au harcèlement sexuel au travail n'aurait pu trouver moment plus propice pour être diffusée. Ce mercredi 11 octobre, la chaîne a en effet décidé de prendre à bras le corps le sujet du harcèlement sexuel en milieu professionnel en diffusant à 20h55 Harcelée, un téléfilm choc où Armelle Deutsch joue une jeune femme qui devient la proie de son supérieur, interprété par Thibault de Montalembert.

Bande-annonce du téléfilm "Harcelée"

C'est là tout l'intérêt de Harcelée. Ni star de cinéma, ni producteur tout puissant, le téléfilm met en scène des personnages auxquels il est facile de s'identifier. C'est particulièrement le cas pour le personnage de Karine, auquel Armelle Deutsch prête ses traits. Attachante, pétillante, cette jeune maman peine pourtant à retrouver du travail après avoir pris un congé parental pour s'occuper de ses enfants. Lorsqu'Antoine, le père de la meilleure amie de sa fille, lui propose un poste de chargée d'études dans sa boîte de marketing, Karine hésite : va-t-elle être à la hauteur des missions qui lui sont confiées ? Encouragée par son mari, elle finit par accepter le poste, qui semble de prime abord être le job dont elle rêve.

30% des victimes de harcèlement n'en parlent à personne

Mais très vite, tout bascule. Déjà intrusif dans la vie de Karine, Antoine se mue progressivement en dangereux prédateur sexuel, cherchant coûte que coûte à l'embrasser, à la toucher, à la posséder malgré ses refus sans ambigüité. Traquant Karine comme une proie, il l'accable et l'accule, transformant sa vie en un véritable cauchemar. Discréditée dans son environnement professionnel, Karine perd pied et voit sa vie personnelle se déliter. Selon les chiffres du Secrétariat d'Etat chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes, près de 30% des victimes de harcèlement n'en parlent à personne.

C'est ce que fait Karine. Plutôt que de se confier à son mari, à sa fille, elle préfère se murer dans le silence, jusqu'à ce que le poids du secret devienne trop lourd à porter. "Plein de gens se demandent pourquoi ces femmes ne parlent pas, explique Armelle Deutsch au Figaro. En fait, arrive un moment – de ce que j'ai compris en interprétant ce personnage - où on se sent coupable. On se dit : 'C'est à cause de moi, je l'ai séduit.' Et puis Karine ne veut pas perdre son boulot, elle est prise au piège."

Armelle Deutsch et Thibault de Montalembert
Armelle Deutsch et Thibault de Montalembert

Ce piège, des milliers de femmes harcelées au travail le connaissent. Persuadées qu'elles sont autant coupables que leur harceleurs, craignant de ne pas être prises au sérieux ou de perdre leur travail, elles se taisent, participant malgré elles à l'impunité de leur bourreau. Toujours selon le Secrétariat d'Etat chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes, moins d'un quart en font part à leur direction ou à leur employeur. Quant aux cas avérés de harcèlement sexuel au travail, seulement 5% d'entre eux sont portés devant la justice.


Percutant, réaliste et nécessaire, le téléfilm Harcelée sera suivi du documentaire "Harcèlement sexuel au travail, l'affaire de tous", ainsi que d'un débat animé par Marie Drucker.

Soirée spéciale sur France 2 à partir de 20h55

Diffusion de la fiction Harcelée de Virginie Wagon puis d'un documentaire, Harcèlement sexuel au travail, l'affaire de tous signé Andrea Rawlins-Gaston et Laurent Follea et débat Infrarouge.