"J'ai fait une fausse couche" : le compte Instagram qui brise le tabou

Le compte Instagram I had a miscarriage (J'ai fait une fausse couche)
2 photos
Lancer le diaporama
Le compte Instagram I had a miscarriage (J'ai fait une fausse couche)
Enceinte de 16 semaines de son deuxième enfant, Jessica Zucker a fait une fausse couche. Psychologue spécialisée dans la santé mentale maternelle, elle a décidé de créer ce compte Instagram pour lever le voile sur ce sujet tabou.
A lire aussi
Salvador : condamnée à 30 ans de prison pour avoir fait une fausse couche
News essentielles
Salvador : condamnée à 30 ans de prison pour avoir fait...

Une fausse couche est un événement traumatique pour une femme. Jessica Zucker, psychologue pour les jeunes mamans, le sait. Et elle le sait encore plus aujourd'hui. Cette maman a fait une fausse couche. Elle a donc décidé de briser le silence.

"J'ai eu une fausse couche au deuxième trimestre. C'est un fait de ma vie", écrit-elle sur son compte Instagram @ihadamiscarriage ("J'ai fait une fausse couche").

"Je n'ai pas honte. Pas de culpabilité. Je n'ai rien fait de mal. Je n'ai rien fait pour le mériter. Mon corps a fait son travail. Je n'ai pas senti qu'il a lâché", peut-on lire entre autre dans ses messages.

"Je sais que je ne suis pas seule. Et vous non plus."

Jessica a voulu créer une communauté de femmes pour mettre en lumière le tabou de la fausse couche et les rassembler dans un endroit où elles puissent exorciser ce traumatisme. En effet, la fausse couche concerne une femme sur quatre en France et une sur cinq au Royaume Uni selon Miscarriage Association.

Par la création de ce compte et du hashtag du même nom, elle permet aux femmes de partager leurs histoires personnelles sur la perte d'un enfant ou sur leur bébé arc-en-ciel (enfant né après une fausse couche ou mort néonatale). "Nous sommes là pour partager nos histoires dans le but d'adoucir la stigmatisation et de nous rassembler". Beaucoup de femmes qui ont fait une fausse couche ne savent pas comment traverser cette douloureuse épreuve. Jessica voulait leur donner l'opportunité d'en parler librement avec d'autres femmes comme elles. Se donner des conseils, s'entraider. Mais surtout en parler. Telle est l'ambition de Jessica.

Même si chaque histoire est personnelle et différente, la douleur et la peine sont les mêmes pour toutes les femmes. Plus de 15 000 personnes suivent ce compte Instagram où on retrouve des centaines de messages de soutien, de remerciements et de courage.

Un tee-shirt a même été créé. On y retrouve le mot "Maman" dans un arc-en-ciel pour dire tout simplement aux femmes qu'il n'y a pas de honte à perdre un bébé.