"Le Grand méchant Renard", le joli film d'animation de l'été

"Le Grand Méchant Renard" de Benjamin Renner et Patrick Imbert
"Le Grand Méchant Renard" de Benjamin Renner et Patrick Imbert
C'est ce mercredi 21 juin que sort au cinéma le film d'animation familial "Le Grand Méchant Renard", inspiré de la bande dessinée éponyme. Joli, drôle et bienveillant, ce dessin animé pour enfants fera également marrer les plus grands.
A lire aussi
La Belle et la Meute : un film percutant et nécessaire sur le viol
News essentielles
La Belle et la Meute : un film percutant et nécessaire...

Accompagner les bambins au cinéma n'est pas toujours une partie de plaisir pour les parents. Mais le film d'animation franco-belge Le Grand Méchant Renard, déclinaison de la bande dessinée multi-primée de Benjamin Renner (à qui l'on doit déjà le merveilleux Ernest & Célestine) et co-réalisé avec Patrick Imbert, est la garantie d'un bon moment pour petits et grands.

Le film, dans lequel les téléspectateurs découvriront deux autres contes de l'auteur, sort en salles ce mercredi 21 juin 2017. Pourquoi il faut aller le voir ? D'abord parce que les dessins sont beaux, mais aussi parce que les personnages sont drôles et attachants et le tout finalement très poétique. A commencer par Le Grand Méchant Renard qui n'a de méchant que son titre.

Trois contes attachants autour des animaux de la ferme

Le Grand Méchant Renard, d'abord, relate les aventures d'un (petit) renard qui voudrait bien qu'on le craigne. A commencer par les poules qu'il tente de capturer et de dévorer mais qui finissent chaque fois par lui botter les fesses. Sur les conseils avisés du Grand Méchant Loup, Renard décide donc de s'attaquer à des proies plus faciles : des poussins. Réussira-t-il à les effrayer et même à les engloutir pour changer des navets qui constituent son unique régime ? Rien n'est moins sûr.

Un premier conte précède Le Grand Méchant Renard, il s'appelle Un bébé à livrer. Egalement adapté d'une bande-dessinée de Benjamin Renner, l'histoire débute dans la même ferme que celle où se trouvent les poules, mais les protagonistes principaux sont cette fois un cochon, un lapin et un canard qui ont pour mission de livrer un bébé à Avignon. Autant dire que ce n'est pas franchement gagné, surtout que Lapin et Canard sont à la fois peu futés et super naïfs. Mais, on rit franchement de toutes les situations burlesques qui se succèdent tout en se laissant replonger quelques instants en enfance.

Le dernier conte intitulé Le Noël parfait met à nouveau en scène Cochon, qui tente de raisonner Lapin et Canard, persuadés d'avoir malencontreusement tué le Père Noël la veille de Noël et fermement décidés à se charger eux-mêmes de la livraison des cadeaux.

Extrait de Le Grand Méchant Renard

Mais le mieux pour se faire une idée du film ? Ecouter les enfants en faire la critique et poser leurs questions pleines de jugeote à l'équipe du dessin animé.

Critiques du film Le Grand Méchant Renard par les enfants

Quant à Benjamin Renner, qui a travaillé comme réalisateur à l'adaptation de sa propre bande-dessinée, lorsque l'on lui demande ce qu'il aimerait dire aux spectateurs de tous les âges pour les inciter à aller voir Le Grand Méchant Renard et autres contes, voici sa réponse : "Je leur dirais que nous avons conçu le film comme un petit bonbon, comme un moment de détente léger, amusant et sans prétention à partager en famille".

Afiiche du film "Le Grand Méchant Renard"
Afiiche du film "Le Grand Méchant Renard"

Le Grand Méchant Renard et autres contes, de Benjamin Renner et Patrick Imbert, dès le 21 juin 2017 au cinéma (durée 1 h 20)