"Maman, je veux me marier avec toi" : pourquoi il ne faut pas prendre ça sérieusement

C'est pas vraiment vrai
C'est pas vraiment vrai
Si votre enfant déclare qu'il est amoureux de vous, qu'il n'accepte d'être couché ou mis en pyjama uniquement par vous, dites-vous que ce n'est qu'une phase et que bien qu'étrange, elle est nécessaire à sa construction.
A lire aussi
Pourquoi il ne faut jamais couper un gâteau rond en parts triangulaires
News essentielles
Pourquoi il ne faut jamais couper un gâteau rond en parts...

Entre 3 et 5 ans, l'enfant vit ce que l'on appelle le complexe d'Œdipe en référence à la tragédie grecque de Sophocle ayant tué son père et épousé sa mère. Heureusement, dans la vraie vie, c'est différent. Et si cette phase où le petit s'amourache de son parent du sexe opposé peut être compliquée à gérer à certains moments, il faut simplement lui expliquer, conseille le site Psychology Today qui consacre un article sur le sujet et ne pas s'en alarmer pour autant.

La première question qui nous taraude est évidemment "pourquoi, notre enfant tombe-t-il 'amoureux' de nous ?". Il semblerait que son grand amour pour ledit parent lui permette d'initier une relation positive au sexe opposé. Il va alors le manifester de diverses manières, certains se limitant à regarder son parent les yeux débordant d'amour et d'admiration, d'autres souhaitant être toujours collé à lui. Côté paroles, votre enfant peut carrément vous avouer qu'un jour, il vous épousera, ou, si vous avez une fille, qu'elle se mariera plus tard avec son papa. Un fantasme amoureux que l'enfant ressent puissamment si bien que lorsque vous lui expliquerez que ce n'est pas possible, en prenant soin de ne pas le taquiner, il pourrait bien vivre son premier grand chagrin d'amour. Néanmoins, il est important de lui exposer que bien que son souhait soit impossible à réaliser, c'est une phase normale que vivent tous les enfants. Avec le temps, il/elle finira par intégrer que sa maman et son papa forment déjà un couple et même s'il/elle aura parfois du mal à accuser le coup, il/elle ressentira également une forme de soulagement. Car au fond de lui, votre enfant sait bien qu'il a besoin de vous comme "maman" (idem pour son papa).

Et souvent il s'interpose entre vous
Et souvent il s'interpose entre vous

Mais, avant d'en arriver là, l'enfant peut faire preuve d'une grande jalousie envers le parent du même sexe, qu'il considère comme un rival et il tentera de s'interposer entre les deux, notamment lorsque les parents se font un câlin ou un bisou. Dans ce cas, il faudra alors lui expliquer qu'il y a assez d'amour pour tout le monde dans la famille et qu'il n'a pas besoin d'entrer en compétition avec l'un de ses parents, ni avoir le sentiment de devoir le partager. Le parent exclu aura alors besoin du soutien de l'autre pour traverser cette phase compliquée, parfois ponctuée de paroles violentes telles que "je ne t'aime pas".

Le parent visé doit quant à lui tâcher de ne pas le prendre personnellement, même si ça n'est clairement pas évident. Pour vous aider à surmonter cette phase étrange, rappelez-vous que votre enfant vous aime quand même très fort et que passé l'âge de cinq ou six ans, il passera à autre chose. Vous serez d'ailleurs pleinement concernée par l'étape suivante de sa construction qui consistera à mimer tout ce que fait le parent du même sexe.

comments powered by Disqus