10 mannequins différents qui font du bien à la mode

La mannequin canadienne Chantelle Brown-Young, alias Winnie Harlow, lors d'une séance photo à Vienne, le 19 mars 2015.
La mannequin canadienne Chantelle Brown-Young, alias Winnie Harlow, lors d'une séance photo à Vienne, le 19 mars 2015.
Elles n'ont ni 18 ans ni des longs cheveux blonds, elles ne font pas du 34 et ne prennent pas la pose en silence. Bref, elles remontent le moral. Voici nos 10 mannequins hors-cadre préférées.
A lire aussi
Refusées à un casting, ces mannequins noirs répliquent sur Instagram
News essentielles
Refusées à un casting, ces mannequins noirs répliquent...

Winnie Harlow, la belle vitiligo

La sublime Chantelle Brown-Young alias Winnie Harlow a 20 ans, elle est mannequin et elle est atteinte de vitiligo, une maladie de l'épiderme qui se caractérise par des taches blanches qui apparaissent et s'étendent sur la peau. Repérée sur Instagram par Tyra Banks, jurée de l'émission America's Next Top Model, elle est désormais égérie de la marque espagnole Desigual et irradie sur la campagne Diesel printemps-été 2015.
Winnie Harlow dans la campagne printemps-été 2015 de Diesel
Winnie Harlow dans la campagne printemps-été 2015 de Diesel

Myla Dalbesio, Robyn Lawley... : celles qui ne font pas une taille 0

Après avoir tenté de se plier aux "normes" en vigueur dans le monde du mannequinat (faire une taille 34), récoltant au passage une sérieuse addiction aux médicaments, Myla Dalbesio a décidé d'envoyer tout valser et de laisser son vrai corps (taille 40) s'épanouir. Banco, elle est désormais le mannequin qui monte. Cet hiver, Calvin Klein la choisissait pour sa campagne de sous-vêtements "Perfectly Fit".
La top taille 40 Myla Dalbesio en février 2015.
La top taille 40 Myla Dalbesio en février 2015.

On lève également notre chapeau à Robyn Lawley, le mannequin grande taille qui s'insurgeait il y a un an contre la mode aussi stupide que dangereuse du thigh gap.

Robyn Lawley en décembre 2014.
Robyn Lawley en décembre 2014.

Lea T et Andreja Pejic : beautés transgenres

La top brésilienne Lea T (née Léandro) devient amie et assistante de Ricardo Tisci, le directeur artistique de Givenchy, alors qu'elle est encore un garçon. En 2012, Léandro subit une opération pour changer de sexe. Désormais égérie Redken et plus que jamais muse de Riccardo Tisci (le T de son nom est un hommage à son pygmalion), elle milite pour l'acceptation des personnes trans dans la société.
Lea T, mannequin transgenre, en décembre 2014.
Lea T, mannequin transgenre, en décembre 2014.

Comme Lea T, Andreja Pejic est née Andrej Pejic avant de changer de sexe en 2014. La muse de Jean-Paul Gaultier compte bien poursuivre sa carrière de top modèle hyper en vue dans son corps de femme et sera à l'affiche du prochain film de Sofia Coppola adapté du conte d'Andersen La petite sirène. Trop classe.

Andreja Pejic, mannequin transgenre, en février 2015 à New York.
Andreja Pejic, mannequin transgenre, en février 2015 à New York.

Lara Stone : l'anti-langue de bois

Cet hiver, la bombe néerlandaise n'hésitait pas à montrer son corps transformé par la grossesse (et non retouché) dans une série de photos publiée dans le magazine anglais System. Son discours sans filtre sur les hauts et les bas de la grossesse avait alors fait du bien à toutes les (futures) mamans. On a aimé aussi son coup de gueule contre la placardisation des futures mamans qui fait rage dans le milieu de la mode.

Carmen Dell'Orefice, mannequin octogénaire

À 83 ans, Carmen Dell'Orefice a sans conteste la palme de la plus longue carrière de mannequin. À 15 ans, elle fait la couverture du Vogue US (excusez du peu), quelques années plus tard, elle rentre à l'agence Ford, c'est le début d'une longue carrière qui s'essoufflera un peu à la trentaine avant de reprendre de plus belle. Ruinée en 2008 suite à l'affaire Madoff, elle se remet au mannequinat, devient la plus célèbre des tops mamies... et confie aujourd'hui qu'elle n'a jamais autant travaillé.
Carmen Dell'Orefice, la célèbre mannequin octogénaire, en 2011.
Carmen Dell'Orefice, la célèbre mannequin octogénaire, en 2011.

Casey Legler, Saskia de Brauw, Elliott Sailors : tops androgynes

Nageuse française (elle a fait les JO de 1996) et artiste plasticienne, Casey Legler est surtout la première de la longue lignée des mannequins androgynes qui cartonnent et la première femme à avoir travaillé en tant que mannequin pour la mode masculine.
La top androgyne Casey Legler en 2012.
La top androgyne Casey Legler en 2012.

Des tops comme Saskia de Brauw (devenue l'égérie de la collection homme de Saint Laurent en 2012) ont suivi.

Saskia de Brauw défile pour la collection Automne-Hiver 2015-2016 Dries Van Noten lors de la fashion week à Paris, le 4 mars 2015.
Saskia de Brauw défile pour la collection Automne-Hiver 2015-2016 Dries Van Noten lors de la fashion week à Paris, le 4 mars 2015.

Dans le même genre, voyant sa carrière de mannequin sur la pente descendante, Elliott Sailors décide de se raser la tête en 2013 et de devenir modèle homme. "Un geste pour l'expression de soi et la liberté", a-t-elle expliqué au Mailonline.

Le mannequin androgyne Elliott Sailors
Le mannequin androgyne Elliott Sailors
Dans l'actu
À voir
Aussi