10 prénoms de filles inspirés par la mythologie grecque

10  prénoms de filles inspirés par la mythologie grecque
10 prénoms de filles inspirés par la mythologie grecque
Déesses, prêtresses, titanides, nymphes... Les femmes qui composent la mythologie grecque transportent avec elles magie et légendes. Vous cherchez un prénom fort et empreint d'une grande signification pour votre petite fille ? Alors les divinités grecques devraient vous inspirer.
A lire aussi
"Histoires du soir pour filles rebelles" : le livre qui va inspirer vos enfants
News essentielles
"Histoires du soir pour filles rebelles" : le livre qui...

1- Cassandre

En grec ancien, Cassandre signifie "celle qui protège". Le mythe dit qu'Apollon, fou amoureux d'elle, lui offrit le don de prédire l'avenir. Mais Cassandre refusa de céder aux avances du dieu des arts. Vexé, ce dernier transforma son don en malédiction : Cassandre aurait beau prédire l'avenir, personne ne la croirait. C'est ainsi qu'elle annonça divers drames, dont la guerre de Troie. Évidemment, personne ne la crut.

2- Daphné

Fille du dieu du fleuve Pénée, Daphné était une nymphe à la grande beauté qui consacra sa vie à la chasse et refusait de se marier. Courtisée par Apollon, elle demanda à Zeus de la transformer en laurier rose pour échapper aux avances du dieu. Cette transformation n'est pas anodine puisqu'en grec ancien, Daphné signifie "laurier". A noter qu'une autre Daphné existe dans la mythologie. Cette dernière était prêtresse de Delphes.

3- Pénélope

C'est l'un des personnages les plus célèbres de la mythologie grecque. Fille d'Icarios, Pénélope était tellement belle que de nombreux dieux voulaient l'épouser. Souhaitant éviter les querelles, son père organisa des jeux et promit d'offrir sa main au gagnant. Sortant vainqueur, Ulysse épousa donc Pénélope. Peu après, celui-ci s'engagea pour la guerre de Troie et s'absenta finalement durant vingt ans. La beauté de Pénélope et le trône de son époux attirèrent 114 prétendants mais Pénélope trouva toujours des ruses pour les repousser. Elle resta fidèle à Ulysse jusqu'à ce que celui-ci revienne à Ithaque.

4- Sélène

En grec ancien, Sélène signifie "brillant". Fille des titans Hypérion et Théia, et soeur d'Hélios (le soleil) et d'Eos (l'aurore), Sélène est la déesse de la lune – et plus précisément de la pleine lune. Elle forme ainsi une triade avec Artémis (le croissant de lune) et Hécate (la nouvelle lune). Cette déesse est généralement décrite comme une sublime jeune femme au visage pâle et vêtue de robes blanches ou argentées. On raconte aussi qu'elle était pourvue d'immenses ailes et qu'elle montait parfois un cheval ou un taureau.

5- Gaïa

En grec ancien, Gaïa signifie "terre". Il s'agit d'une déesse primordiale, que l'on nomme aussi parfois "Déesse mère" et qui peut être vue comme la gardienne du pouvoir divin. Sans intervention masculine, elle donna d'abord naissance à Ouranos (le ciel) pour qu'il l'enveloppe. Ensemble, ils eurent ensuite plusieurs enfants : des cyclopes, des titans et des titanides. Dans la mythologie, Gaïa est également la mère de plusieurs héros, mais aussi de peuples entiers, comme les Libyens ou les Pygmées.

6- Rhéa

Fille d'Ouranos (le ciel) et de Gaïa (la terre), Rhéa est une titanide, soeur et femme du titan Cronos, elle règne avec lui sur l'univers. Mais en découvrant que l'un de ses enfants doit le détrôner, Cronos décide de les dévorer. A la naissance de Zeus, Rhéa trompe son mari en lui donnant à dévorer une pierre enveloppée dans un lange. Longtemps caché, Zeus devient finalement adulte et force son père à régurgiter ses frères et soeurs. Rhéa est un personnage assez discret dans la mythologie grecque mais on la représente souvent accompagnée de lions.

7- Hermione

Avant de devenir l'une des héroïnes de littérature jeunesse les plus célèbres du monde, Hermione était avant tout un personnage de la mythologie grecque. Fille de Mélénas et d'Hélène, elle est âgée de 9 ans quand sa mère est enlevée par Pâris. Un événement qui provoqua la guerre de Troie. Fiancée à son cousin Oreste, Hermione est ensuite promise à Néoptolème, qui l'enlève. Mais Oreste finit par retrouver la trace de sa promise et tue Néoptolème en combat singulier. Hermione et Oreste ont ensuite un fils, Tisamène, qui devient par la suite roi de Sparte. En grec ancien, Hermione signifie "soldat".

8- Astrée

En grec ancien, Astrée peut signifier "la fille étoile" ou "l'éclair". Fille de Zeus et de Thémis, elle est comme sa mère la personnification de la justice. Déesse mineure de la mythologie grecque, Astrée est la dernière des immortelles à vivre sur terre. Mais quand l'humanité devient corrompue, elle quitte la terre pour le ciel ou Zeus lui fait prendre la forme de la constellation de la Vierge. Placé à ses côtés, sa balance de la justice se transforme en constellation de la Balance.

9- Déméter

Déesse des moissons et de l'agriculture, Déméter est l'une des filles des titans Cronos et Rhéa. Soeur de Zeus, d'Héra, d'Hadès, d'Hestia et de Poséidon, elle est aussi la mère de Perséphone. Dans la mythologie, Hadès enlève Perséphone et l'entraîne dans les Enfers pour l'épouser. Perséphone abandonne alors les récoltes de la terre et erre pendant neuf jours et neuf nuits à la recherche de sa fille. Zeus, se rendant compte que la famine guette, envoie Hermès récupérer Perséphone. Mais Hadès étant un dieu très rusé, ce dernier a fait manger à Perséphone six pépins de grenades. Or, quiconque mange dans le royaume des morts ne peut plus en sortir. Zeus finit par obtenir un compromis : Perséphone passera chaque hiver dans les Enfers et le reste de l'année auprès de sa mère. Cette légende marque le cycle des saisons. En grec ancien, Déméter signifie "la Terre-Mère".

10- Iris

Avant d'être le nom d'une fleur, Iris est dans la mythologie grecque la messagère des dieux, et principalement d'Héra, la déesse protectrice des femmes et de la fécondité. On raconte qu'Héra lui voue une affection sans bornes car Iris ne lui apporte que des bonnes nouvelles. Iris est généralement représentée sous la forme d'une belle jeune fille, pourvue d'ailes brillantes. Elle serait même liée à l'arc-en-ciel puisqu'on dit que ce dernier est la trace du pied d'Iris lorsqu'elle descend de l'Olympe à la terre pour porter un message. Iris est donc souvent représentée au côté d'un arc-en-ciel ou auprès du trône d'Héra.

6- Rhéa

Fille d'Ouranos (le ciel) et de Gaïa (la terre), Rhéa est une titanide, soeur et femme du titan Cronos, elle règne avec lui sur l'univers. Mais en découvrant que l'un de ses enfants doit le détrôner, Cronos décide de les dévorer. A la naissance de Zeus, Rhéa trompe son mari en lui donnant à dévorer une pierre enveloppée dans un lange. Longtemps caché, Zeus devient finalement adulte et force son père à régurgiter ses frères et soeurs. Rhéa est un personnage assez discret dans la mythologie grecque mais on la représente souvent accompagnée de lions.

7- Hermione

Avant de devenir l'une des héroïnes de littérature jeunesse les plus célèbres du monde, Hermione était avant tout un personnage de la mythologie grecque. Fille de Mélénas et d'Hélène, elle est âgée de 9 ans quand sa mère est enlevée par Pâris. Un événement qui provoqua la guerre de Troie. Fiancée à son cousin Oreste, Hermione est ensuite promise à Néoptolème, qui l'enlève. Mais Oreste finit par retrouver la trace de sa promise et tue Néoptolème en combat singulier. Hermione et Oreste ont ensuite un fils, Tisamène, qui devient par la suite roi de Sparte. En grec ancien, Hermione signifie "soldat".

8- Astrée

En grec ancien, Astrée peut signifier "la fille étoile" ou "l'éclair". Fille de Zeus et de Thémis, elle est comme sa mère la personnification de la justice. Déesse mineure de la mythologie grecque, Astrée est la dernière des immortelles à vivre sur terre. Mais quand l'humanité devient corrompue, elle quitte la terre pour le ciel ou Zeus lui fait prendre la forme de la constellation de la Vierge. Placé à ses côtés, sa balance de la justice se transforme en constellation de la Balance.

9- Déméter

Déesse des moissons et de l'agriculture, Déméter est l'une des filles des titans Cronos et Rhéa. Soeur de Zeus, d'Héra, d'Hadès, d'Hestia et de Poséidon, elle est aussi la mère de Perséphone. Dans la mythologie, Hadès enlève Perséphone et l'entraîne dans les Enfers pour l'épouser. Perséphone abandonne alors les récoltes de la terre et erre pendant neuf jours et neuf nuits à la recherche de sa fille. Zeus, se rendant compte que la famine guette, envoie Hermès récupérer Perséphone. Mais Hadès étant un dieu très rusé, ce dernier a fait manger à Perséphone six pépins de grenades. Or, quiconque mange dans le royaume des morts ne peut plus en sortir. Zeus finit par obtenir un compromis : Perséphone passera chaque hiver dans les Enfers et le reste de l'année auprès de sa mère. Cette légende marque le cycle des saisons. En grec ancien, Déméter signifie "la Terre-Mère".

10- Iris

Avant d'être le nom d'une fleur, Iris est dans la mythologie grecque la messagère des dieux, et principalement d'Héra, la déesse protectrice des femmes et de la fécondité. On raconte qu'Héra lui voue une affection sans bornes car Iris ne lui apporte que des bonnes nouvelles. Iris est généralement représentée sous la forme d'une belle jeune fille, pourvue d'ailes brillantes. Elle serait même liée à l'arc-en-ciel puisqu'on dit que ce dernier est la trace du pied d'Iris lorsqu'elle descend de l'Olympe à la terre pour porter un message. Iris est donc souvent représentée au côté d'un arc-en-ciel ou auprès du trône d'Héra.