10 signes qui prouvent que vous êtes victime d'abus émotionnel

Richard Gere and Valerie Kaprisky dans le film Breathless, 1983.
Richard Gere and Valerie Kaprisky dans le film Breathless , 1983.
Vous êtes accrochée mais vous sentez que votre relation part à la dérive ? Vous ne savez pas si c'est vous ou lui le problème... Vous êtes sans doute prise au piège dans une relation dite "émotionnellement abusive".
A lire aussi
15 signes qui prouvent que vous bossez trop et que vous êtes mal payée
News essentielles
15 signes qui prouvent que vous bossez trop et que vous...

On le sait, une relation amoureuse peut être semée d'embûches. Vivre à deux implique un engagement, de la communication et de la confiance mutuelle. Ces vertus sont le secret d'une relation saine et durable et s'acquièrent sur le long terme. Mais au début d'une relation, il n'est pas toujours facile de faire le distinguo entre réactions excessives passionnelles (qui s'atténuent avec le temps) et attitudes malsaines qui souillent une relation dont il sera difficile de se dépatouiller par la suite. Si l'on connaît bien le profil du pervers narcissique à éviter à tout prix, il y aussi le phénomène de ce que les professionnels en psychologie appellent l'"abus émotionnel". Voici 10 signes pour le reconnaître.

1- Il est égoïste au lit

Bon ok, on a probablement toutes rencontré à un moment ou à un autre un homme ou une femme qui, au lit, faisait passer son propre plaisir avant le nôtre. Si cette forme d'égoïsme est tout de même assez répandue chez l'espèce humaine, elle peut parfois traduire une forme d'abus émotionnel, lorsque ce comportement devient récurrent et que votre partenaire ne se soucie plus de vos désirs sexuels. "Cela peut se manifester par le fait de vous faire culpabiliser ou de vous déranger pour faire du sexe quand vous n'en avez pas envie, ou de ne pas porter d'intérêt à ce qui vous fait plaisir pendant l'acte. Dans les deux cas, cela s'apparente à de l'abus émotionnel", explique à Bustle Kimberley Hershenson, thérapeute spécialisée dans les relations de couple.

10 signes qui prouvent que vous êtes victime d'abus émotionnel.
10 signes qui prouvent que vous êtes victime d'abus émotionnel.

2- Il veut tout contrôler

Les caractères autoritaires, on connaît. Là aussi, rien de très rare. Au sein d'un couple, le plus difficile consiste parfois à trouver un équilibre dans le rapport dominant/dominé. Cependant, il convient ici de faire la part des choses. Si votre ami interfère dans vos décisions tout en argumentant que c'est pour votre bien, écoutez-le et voyez si ces propos sont justifiés.

Si par exemple il vous déconseille d'acheter telle chose parce que vous avez fait de grosses dépenses ce mois-ci ou de ne pas sortir ce soir car vous sortez tout juste d'un rhume, cela est sans doute juste de la prévenance à votre égard. Si en revanche il conteste systématiquement la moindre de vos décisions sans jamais vous soutenir, il présente probablement un caractère abusif. "Si il vous dit comment vous habiller, si il vous dicte constamment vos pensées et vos opinions, ou s'il a quelque chose à redire sur les personnes que vous fréquentez, cela peut vouloir dire que la ligne rouge est franchie et que vous êtes victime de violence émotionnelle", estime Kimberley Hershenson.

3- Il vous tient pour responsable de ses propres actes

Il vous reproche de ne pas avoir tenu compte de son temps de trajet et d'avoir mal choisi l'heure de rendez-vous parce qu'il est arrivé en retard ? Ce type d'attitude porte un nom: la mauvaise foi. Là encore, qui n'en fait pas usage quand il ne veut pas reconnaître ses torts ? Mais quand ce schéma se reproduit lors d'une querelle amoureuse et que votre partenaire vous fait clairement comprendre qu'il s'énerverait pas autant si vous l'aviez empêché d'agir ainsi, cela signifie clairement qu'il n'est pas prêt à prendre ses responsabilités. Soit il est immature...soit il abuse de votre tempérament tolérant.

4- Il vous compare aux autres pour vous rabaisser

"Quand je m'observe, je m'inquiète. Quand je me compare, je me rassure"(Talleyrand). Se comparer aux autres peut être utilisé à bon comme à mauvais escient. Si votre moitié vous dit "regarde cette fille : à côté de toi, elle est transparente", c'est plutôt flatteur pour vous. Mais votre ami peut aussi vous envoyer des sous-entendus type : "tu vois ton amie Sabrina a fait un super régime, et elle est bien mieux depuis qu'elle a perdu du poids. Comme quoi, un petit régime de temps en temps, ça ne fait pas de mal !"

Là encore, à vous de faire la part des choses. Il se peut très bien que sa remarque soit innocente. En revanche, si vous vous sentez clairement visée et que c'était bien là son intention, cette personne n'agit clairement pas dans votre intérêt. "La critique négative chronique ne fera qu'altérer votre estime de vous et cela peut du même coup vous pousser à remettre en question l'amour et le respect que cette personne a pour vous", alerte Rhonda Milrad, diplômée en psychologie et fondatrice de la plateforme de conseil en relations amoureuses Relationup.

5- Il ment dans le but de vous manipuler

Autre manifestation provoquée par la mauvaise foi : la manipulation par le biais du mensonge. Ou plus exactement le fait de déformer la réalité pour faire douter l'autre sur un événement passé. "Comment ça, tu ne te souviens pas que je t'ai demandé de passer chercher ma mère à l'aéroport ? Pourtant, je me rappelle très bien te l'avoir dit, c'était vendredi soir à 20h03. Par ta faute elle a attendu, ce n'est pas normal, tu oublies vraiment tout!".

Alors oui, ce genre de situation peut tout à fait arriver sans que l'on sache vraiment qui blâmer, surtout si votre mémoire vous fait défaut à cet instant précis. Mais si votre partenaire vous fait le coup trop souvent, au point de vous donner envie de consulter un neurologue, c'est que soit vous avez effectivement un problème, soit qu'il est en train de vous mentir dans l'unique but de vous manipuler. Ce mode de procédé peut se révéler extrêmement dangereux et toxique, prévient Rhonda Milrad. "Ce type de comportement altére l'estime et la confiance que vous vous portez. À terme, cela peut même remettre en cause vos propres pensées, sentiments ou opinions".

10 signes qui prouvent que vous êtes victime d'abus émotionnel.
10 signes qui prouvent que vous êtes victime d'abus émotionnel.

6- Il n'aime pas que vous passiez du temps sans lui

Quand on vit à deux, il est essentiel de ne pas tout faire ensemble et de se réserver des moments pour soi : sortir prendre un verre avec des amis, lire ce bouquin que vous n'avez pas toujours pas terminé, méditer... Bref, autant de raisons que les couples sains n'ont normalement aucune difficulté à comprendre. Se séparer le temps de quelques heures pour mieux se retrouver ensuite.... telle est votre devise. Le problème, c'est que ce n'est pas la sienne. Il vous fait une scène, voire même une crise de paranoïa chaque fois que vous entreprenez une activité sans lui ?

Faites attention, ceci est un trait typique du love-bombing, une des armes les plus redoutables du pervers narcissique. L'experte en relations conjugales Tacca Martin explique à Bustle : "Si vous sentez que votre partenaire marche sur vos plates-bandes et que vous avez du mal à lui dire non, cela peut être un signe d'abus".

7- Il vous tient à distance de vos proches

Autre caractéristique typique de l'abus émotionnel : vous éloigner le plus possible de vos proches afin de vous garder égoïstement pour lui. Au début d'une relation, cela peut commencer par un simple : "tu as déjà vu ta meilleure amie cette semaine, reste avec moi j'ai envie de t'avoir pour moi tout seul". Le profil de l'amoureux transi et exclusif peut dans un premier temps séduire, mais mieux vaut tout de même garder un oeil sur ce tempérament possessif et poser des limites dès les prémices d'une relation. Car si vous laissez faire, la personne pourra en profiter et en abuser.

Si c'est déjà le cas dans votre relation, vous devez absolument réagir, sans quoi vous risquez de perdre vos proches pour de bon. De surcroît, cela ne peut que se révéler néfaste pour votre relation puisque, là encore, cela dénote une forme de manipulation, souligne Tacca Martin : "S'il continue à vous dire que vous lui manquez alors que vous passez beaucoup de temps avec lui, cela reste une manière de vous faire culpabiliser et donc de vous manipuler".

10 signes qui prouvent que vous êtes victime d'abus émotionnel
10 signes qui prouvent que vous êtes victime d'abus émotionnel

8-Il ne tient pas compte de votre opinion

Quoi de plus frustrant que de discuter avec son partenaire sans que celui-ci (s'il n'est pas d'accord avec vous bien évidemment) ne tienne compte de votre avis, ou pire, le dénigre ? Si cela se produit à chaque fois et constamment, c'est que vous n'êtes probablement pas dans une relation saine. Essayez de lui faire remarquer et de voir si cela l'incite à se remettre en question. Et faites en sorte que, cette fois, il vous écoute vraiment. Ou du moins essayez en vous montrant plus ferme qu'à l'accoutumée.

9- Il veut toujours avoir le dernier mot

Cela nous arrive à tous de prouver coûte que coûte que l'on a raison et de pousser parfois le bouchon un peu loin pour parvenir à nos fins. Dans la vie de tous les jours, nous agissons ainsi pour affirmer notre caractère ou asseoir nos idées, surtout celles qui nous tiennent à coeur. Mais si cela est constant chez lui, que ce soit lors d'une dispute ou d'une simple discussion, cela peut traduire un comportement abusif, avertit Davida Rappaport, conseillère en relations conjugales interrogée par Bustle.

10 signes qui prouvent que vous êtes victime d'abus émotionnel
10 signes qui prouvent que vous êtes victime d'abus émotionnel

10- Il ressasse constamment vos erreurs du passé

Il est rancunier parce que vous avez zappé son anniversaire il y a trois ans ou parce que vous avez oublié de le prévenir que vous rentriez tard un soir ? Quelle que soit l'ampleur du problème, rappelez-vous que s'il est toujours là, cela signifie qu'il vous a pardonnée. Certes, pardonner n'est pas oublier. Si vous réitérez vos actes et que vous ne saisissez pas la seconde chance qu'il vous offre, rien d'étonnant à ce que votre partenaire vous en veuille. Mais si vous avez en revanche appris de vos erreurs et que celui-ci continue à s'en servir comme d'une arme pour vous accabler dès que l'envie lui prend, vous devez réagir. Car encore une fois, cela n'est pas sain.

Que faire si vous vous reconnaissez dans plusieurs de ces critères ?

Si vous estimez être victime d'abus émotionnel, la première des choses à faire est de prendre du recul sur votre situation de couple. Demandez-vous pourquoi vous restez avec cette personne qui ne vous veut manifestement pas que du bien et, surtout, si cela en vaut la peine. Si vous parvenez à la conclusion que votre relation est effectivement toxique, il faut vous libérer de cette emprise le plus vite possible. N'hésitez pas à demander de l'aide à vos proches si nécessaire. Et dites-vous bien une chose : plus tôt vous partirez, plus tôt vous pourrez démarrer une relation saine et durable avec, cette fois, une personne qui vous mérite.