5 profils de narcissiques qu'on connaît tous au travail

5 profils de narcissiques qu'on connaît tous au travail
5 profils de narcissiques qu'on connaît tous au travail
Le magazine "Fortune" a listé les 5 types de personnalités narcissiques que l'on rencontre généralement au travail. On vous met au défi de ne pas identifier certains de vos collègues.
A lire aussi
Primaire de la gauche : que proposent les candidats sur le monde du travail ?
News essentielles
Primaire de la gauche : que proposent les candidats sur...

Au travail comme dans notre vie privée, les narcissiques nous empoisonnent l'existence : incapables d'éprouver de l'empathie, imbus d'eux-mêmes et obsédés par le succès, ils sont pourtant difficiles à identifier au premier coup d'oeil car cachent avec beaucoup d'habileté leur défauts derrière une bonne dose de charisme.

Le milieu professionnel semble particulièrement propice à l'épanouissement des personnalités narcissiques. Prêtes à tout pour réussir individuellement, elles usent de leur charme auprès des supérieurs hiérarchiques pour ensuite mieux enfoncer leurs collègues de boulot. Ces charmants collaborateurs sont d'ailleurs bien plus répandus qu'on ne le croit. Selon la psychologue allemande Heidrun Schüler-Lubienetzki, 5 à 10% des travailleurs sont des personnalités toxiques.

Si les narcissiques ont tous comme ambition de réussir mieux que les autres, tous ne présentent en revanche pas les mêmes traits de caractère. Le magazine américain Fortune a listé cinq types de personnalités narcissiques qui font la pluie et le beau temps dans l'open space, et donne ses astuces pour les prendre à leur propre jeu.

Le narcissique "monsieur-je-sais-tout"

Il est toujours prêt à donner son avis, même quand on ne lui demande rien et croit surtout en savoir plus que tout le monde sur n'importe quel sujet. La météo, le dernier budget, la situation en Syrie ou la prochaine saison de Game of Thrones : ce collègue adore ramener sa fraise pour montrer qu'il a en sa possession des informations dont personne d'autre ne dispose. Il est généralement difficile de travailler à ses côtés car il se considère plus intelligent et perspicace que quiconque. Il adore faire la leçon et a du mal à écouter ce que les autres disent car est trop occupé à réfléchir à ce qu'il veut dire ensuite.

Comment le contrer ?
Si possible, évitez de tenir compte de ses suggestions "utiles" et autres offres polies pour vous aider à progresser. Soyez ouverte à ce qu'il dit sans pour autant tout approuver ou suivre ses conseils. Vous pouvez aussi faire preuve d'humour pour lui faire comprendre qu'il est un tantinet condescendant. Heureusement, le narcissique "monsieur-je-sais-tout" est plutôt inoffensif.

Le narcissique grandiloquent

C'est probablement le profil de narcissique le plus répandu. Persuadé d'être plus important et influent que quiconque, le narcissique grandiloquent adore vanter ses propres réalisations, quitte à prendre des libertés avec la réalité pour exagérer leur importance, et duc susciter votre convoitise ou votre admiration. Persuadé d'être destiné aux plus hautes fonctions de l'entreprise, il ne comprend pas que sa carrière ne suive pas le même rythme que ses ambitions.

Comment le contrer ?
Ses envolées pour vanter son incroyable supériorité pourrait vous donner envie de répliquer pour mettre vos propres talents en avant. Ne le faites pas. Cela lui donnerait encore plus l'envie de louer ses mérites. D'autre part, vous pourriez vous-même être considérée comme une narcissique grandiloquente et risquez fort de vous mettre à dos pas mal de collègues. La meilleure parade est l'esquive : laissez-le déblatérer sur ses compétences hors-normes. Quand il n'aura plus d'auditoire, il s'arrêtera tout seul ou trouvera quelqu'un d'autre pour l'écouter.

Le narcissique séducteur

Le narcissique séducteur a un talent sans pareil pour votre mettre à l'aise et vous sentir estimé. Face à vos collaborateurs, il n'hésite pas à valoriser votre travail et à vous remercie pour votre engagement. Ne vous faites pas avoir. Derrière ses beaux atours, son but est de pouvoir vous manipuler. Il veut susciter votre admiration et obtenir votre soutien en vous flattant pour ensuite obtenir ce qu'il veut de vous.

Comment le contrer ?
Rester humble. Ne vous laissez pas influencée par sa flatterie ou son admiration excessive, même si tous ces compliments sont très agréables à entendre. Soyez aussi attentive à la façon dont le narcissique séducteur traite les autres personnes qui ne peuvent pas faire avancer sa carrière ou sont ses rivales. En voyant vos collègues souffrir de ses remarques acerbes ou de son indifférence pourrait vous donner un aperçu de la façon dont il vous traitera aussi une fois qu'il aura obtenu ce qu'il veut de vous.

Le narcissique harceleur

Le narcissique harceleur construit sa carrière en humiliant ses collègues. Bien qu'il partage certains traits de caractère avec le narcissique grandiloquent et le narcissique "monsieur-je-sais-tout", ce qui le caractérise le mieux est la brutalité avec laquelle il affirme sa supériorité. Il adore exposer son mépris pour les "losers" : c'est ainsi qu'il arrive à se montrer comme un gagnant. Il prend aussi un malin plaisir à dénigrer en public votre travail ou à vous ridiculiser en réunion. Quand il a besoin de vous pour quelque chose, sa tactique est de vous menacer. À son plus haut niveau de toxicité, il peut vous faire douter de vous-même et remettre en cause vos compétences auprès de vos supérieurs.

Comment le contrer ?
Aussi lâche que ce conseil puisse paraître, faites-vous la plus petite possible quand il est dans les parages. Ne l'affrontez pas directement à moins d'être sûre de votre valeur, d'avoir les nerfs solides et d'avoir soigneusement préparé vos arguments pour le contrer et le laisser K.O. Si ce n'est pas le cas, et que vous ne supportez plus de travailler avec ce collègue, il est toujours temps de saisir les délégués du personnel et l'inspection du travail. Ou bien de chercher un poste ailleurs.

Le narcissique vindicatif

S'il possible de coexister avec le narcissique harceleur, c'est malheureusement difficile de survivre au narcissique vindicatif s'il vous a dans le collimateur. Remettant perpétuellement en question votre travail et votre implication, il peut s'appliquer à détruire méthodiquement votre carrière si votre tête ne lui revient pas. Il peut vous salir auprès de vos patrons ou ne pas vous transmettre des informations cruciales si cela lui permet d'atteindre son but. Et ce sans jamais se remettre en question ni faire preuve de respect pour la vérité. Si cette personne s'avère être votre boss, elle va tout faire pour vous pousser à la faute pour vous renvoyer, mais après ruiner aussi vos chances de retrouver un autre emploi.

Comment le contrer ?
Il s'agit d'un cas typique et grave de harcèlement au travail. Saisissez immédiatement l'inspection du travail et examinez soigneusement les recours qui sont à votre disposition. Il se peut que la voie judiciaire soit la seule réplique possible. Il vous faudra alors des preuves tangibles pour appuyer vos dires. Conservez soigneusement toutes les preuves de votre travail, ainsi que les e-mails toxiques qu'il vous a envoyés. Cherchez aussi à obtenir les témoignages de vos collègues de travail dès que cela est possible. Si vous vous sentez flancher et friser le burn-out, il est aussi possible de vous tourner vers la médecine du travail. Ne l'oubliez pas : des recours sont à votre disposition.