6 astuces pour enfin se mettre à la méditation

Guide du débutant en méditation
2 photos
Lancer le diaporama
Vous avez envie de vous mettre à la méditation pour vous recentrer et arrêter de stresser toute la journée ? Voici quelques astuces pour commencer.
A lire aussi
Emménager en couple : 5 astuces déco pour se mettre d'accord
Mag
Emménager en couple : 5 astuces déco pour se mettre...

La méditation, tout le monde en parle. Peu importe les petits troubles que vous évoquez, on vous répondra toujours : "Tu as essayé la méditation ? C'est radical !". C'est bon pour le sommeil, pour la digestion, pour l'anxiété, pour la concentration, pour la productivité, pour l'humeur, bref, c'est un remède miracle à la portée de tous que nous sommes finalement très peu à utiliser et à maîtriser.

Que faire alors quand on a envie de s'y mettre mais qu'on ne sait pas trop par où commencer ? Voici quelques astuces pour faire ses premiers pas dans le monde merveilleux de la méditation.

1- Limitez vos distractions

Le 21e siècle et toutes ses technologies sont le pire ennemi de la relaxation. Quand on passe la journée à alterner entre différents écrans, qu'on croule sous les notifications et le besoin vital de se tenir informée de tout ce qui se passe dans le monde et dans la vie de nos proches, difficile de décrocher.

Pour bien vous ressourcer, il faudra donc commencer par éteindre tous vos appareils - ce sera beaucoup plus facile de vous détendre sans les vibrations constantes de votre téléphone.

2- Mettez-vous à l'aise

Vous avez déjà essayé de vous mettre en tailleur quand vous portez un slim ou une jupe moulante ? Pas simple, hein ? Là encore, il va falloir faire quelques efforts pour mettre toutes les chances de votre côté en vous mettant le plus à l'aise possible. Il faut que tout votre corps soit capable de respirer, de bouger sans entrave, et que rien ne vienne parasiter votre séance de relaxation.

Choisissez des vêtements dans lesquels vous vous sentez vraiment bien, de la tête aux pieds, sans coutures qui coupent la circulation sanguine.

3- Travaillez votre ambiance sonore

Il existe des milliards de sources accessibles sur internet qui vous permettent d'obtenir la meilleur ambiance sonore pour votre séance de méditation. Vous pouvez passer par une app ou des sites comme Deezer et Spotify, par exemple, en tapant le mot-clé "méditation" pour obtenir des playlists toutes faites qui ne vous parasiteront pas.

Si vous avez besoin d'un guide, il existe aussi beaucoup de podcasts et de vidéos dans lesquels des gens plus expérimentés vous guideront dans votre méditation. Il ne vous restera qu'à les écouter ou à vous laisser bercer par la musique ambiante de votre choix.

4- Laissez vos pensées passer

L'erreur que font tous les débutants lorsqu'ils méditent, c'est de paniquer devant le flot de pensées qui les envahissent alors qu'ils essayent justement de faire le vide. C'est une pratique qui prend du temps et qui demande de l'entraînement. L'important, c'est justement de laisser toutes vos pensées défiler librement dans votre tête sans vous arrêter dessus. Laissez le flot passer, ne vous forcez pas à les chasser, faites comme si c'était un petit ruisseau qui se contente simplement de suivre son cours.

5- Armez-vous de patience

La méditation, c'est comme tout, ça demande un peu de pratique. C'est comme si vous vous mettiez au tricot et que vous vous attendiez à créer un col roulé en deux jours, c'est impossible. Il y aura des jours plus compliqués que d'autres, vous y arriverez parfois très bien un jour et pas du tout le lendemain, mais il est important de saluer chaque essai parce qu'ils vous rappeleront que vous avez au moins pris le temps de vous poser quelques minutes, rien que pour vous, dans le but de vous détendre. Et ça, c'est déjà bien.

6- Prenez des notes

Du coup, il devient important de prendre des notes. C'est l'occasion de vous offrir un tout nouveau carnet (et admettez-le : toute excuse est bonne à prendre pour s'acheter un joli carnet) et d'en faire votre journal de bord de la méditation. Notez votre progression, les jours où ça marche, les jours où ça marche moins bien, ce qui vous aide, ce qui vous parasite, l'effet que ça vous fait... En notant tout ça vous arriverez plus facilement à constater vos améliorations mais aussi à identifier toutes les petites choses qui font que ça fonctionne plus ou moins.

Maintenant, il ne vous reste plus qu'à commencer ! L'heure du coucher ou celle du lever sont généralement les mieux indiquées pour mettre toutes les chances de son côté. Et si vous choisissez le coucher, lâchez votre téléphone, votre ordinateur et votre télévision au moins une heure avant d'aller dormir, ça vous aidera déjà beaucoup à vous détendre et à mieux dormir.

À voir
Aussi