6 clés pour donner le goût de la lecture aux enfants

Parents : comment donner le goût de la lecture aux enfants ?
Parents : comment donner le goût de la lecture aux enfants ?
Comment transmettre à ses enfants l'amour de la lecture, mais surtout, comment ne pas les dégoûter ? Voici quelques clés qui vous aideront peut-être à transformer votre petite tête blonde en véritable bouquineur.
A lire aussi
Cette maman a donné tous les jouets de ses enfants et cela a changé sa vie
News essentielles
Cette maman a donné tous les jouets de ses enfants et...

Selon une étude menée par OpinionWay en 2013 , 46% des parents pensent que ce sont eux qui doivent transmettre le goût de la lecture à leurs enfants. Mais encore faut-il avoir les bonnes clés. Entre ceux qui forcent un peu trop la main à leur progéniture et ceux qui n'apprécient pas forcément la lecture eux-mêmes, l'enfant peut finir par être écoeuré par cette activité. Quoi qu'on en dise, le plaisir de lire n'est donc pas forcément contagieux. Fort heureusement, il existe quelques petits trucs pour encourager les plus petits à prendre plaisir à la lecture. Laurence Tutello, propriétaire de la librairie Le Chat Pitre à Paris , a accepté d'éclairer notre lanterne.

1/Prendre du temps pour l'histoire du soir

Le temps que l'on passe avec son enfant devant la télévision n'est pas le même que celui accordé à la lecture. En prenant chaque soir le temps d'ouvrir un livre et de lui raconter une histoire, on crée un moment de partage et d'écoute. Laurence Tutello confirme : "Chaque enfant est différent. Mais s'il y a quelque chose à retenir, c'est qu'il faut leur lire des histoires très tôt, prendre 5 à 10 minutes chaque soir, même si cela peut-être contraignant pour certaines personnes à cause de leur travail. Puis quand ils sont en âge de lire tout seul, il faut les laisser choisir les livres qui leur plaisent". Selon une récente étude menée par Ipsos , 76% des Français sont d'accord : il est important de lire un livre aux enfants pour qu'ils aient envie de lire eux-mêmes.

2/Laisser les enfants lire ce qu'ils veulent

Les supports de lecture sont nombreux et les enfants ont donc le choix. Aussi, rappelez-vous que le roman n'est pas le seul livre qui compte. Votre progéniture est plutôt tentée par la bande-dessinée, le manga ou même les magazines ? Il n'y a pas de lecture insignifiante et il est donc déconseillé de se montrer déçu face aux choix de supports retenus. Par ailleurs, d'après une étude Ipsos menée début 2015 , 60% des jeunes de moins de 20 ans se déclarent lecteurs de magazines jeunesse. Les 7-12 ans y consacreraient même plus de 4h par semaine. Pour les enfants, se plonger dans un magazine est donc un bon moyen de mêler détente, plaisir et apprentissage. Alors pourquoi les priver ?

3/Ne pas faire de la lecture une obligation

Selon l'étude menée par OpinionWay, 76% des parents pensent que la lecture doit avant tout être un plaisir. Néanmoins, ils sont 49% à estimer que leur progéniture n'accorde pas assez de temps à cette activité. Alors, comment trouver un juste milieu, comment donner le goût des mots et des histoires à son enfant sans que cela devienne une contrainte pour lui ? "Il ne faut surtout pas obliger les enfants à lire. L'acte de lecture est quelque chose de très particulier... Les enfants qui aiment faire du sport par exemple, on ne les oblige pas mais on va essayer de les motiver. Pour la lecture c'est pareil", explique Laurence Tutello. Mais à croire la libraire, "ce n'est pas parce qu'ils vous disent non qu'il ne faut pas un peu insister". Son conseil : faire le tour des librairies spécialisées dans la littérature jeunesse et laisser les enfants aller vers ce qui leur plaît. "Chaque petit lecteur finit par rencontrer le livre qui sera le déclic", conclut-elle.

>> 6 livres pour enfants qui mettent K.O les stéréotypes <<

4/Il lit toujours le même genre de bouquins, c'est grave ?

Selon Laurence Tutello, "les parents ont souvent l'impression que leurs enfants lisent toujours la même chose". Malheureusement, certains vont alors leur demander de changer d'habitude. Mais pour la libraire parisienne, il ne faut pas brusquer les plus petits qui évolueront tous seuls dans leurs choix personnels : "C'est vrai qu'au début pendant deux ou trois ans, ils vont avoir tendance à rester dans le même genre de lecture, mais ils passent à autre chose d'eux-mêmes. Il y a de très bonnes séries qui les aident un peu grandir, à s'installer dans la lecture, à leur donner confiance. Ces livres-là leur font comprendre qu'ils peuvent lire tout seuls et après ils sont heureux de passer à des livres un peu plus compliqués".

5/Le parent ne doit pas forcément aimer lire

Toujours selon l'étude menée par OpinionWay, seulement 11% des parents estiment que le goût pour la lecture peut apparaître spontanément. Mais ce chiffre mériterait probablement d'être revu à la hausse. S'il est certain que les adultes qui adorent bouquiner transmettront plus facilement le virus de la lecture à leur rejeton, cela ne veut pas dire que les personnes qui n'aiment pas lire donneront naissance à des enfants qui rejetteront cette activité.
Pour Laurence Tutello, il s'agit seulement d'apprendre à ces parents-là d'être patients pour que leur enfant puisse s'épanouir convenablement dans la lecture. "C'est vrai que ce sont ces gens-là qu'on a plus de mal à convaincre. Je le vois souvent dans ma librairie : les enfants doivent se dépêcher de choisir ce qu'ils veulent alors qu'il faut prendre du temps. Ils n'ont pas la même patience. Donc au final, plus que les enfants, ce sont les parents qui doivent apprendre à prendre du temps".

6/Faire l'impasse sur les achats rituels

Attendre chaque Noël ou chaque anniversaire pour offrir un livre à votre enfant n'est pas forcément une bonne idée si celui-ci ne lit pas de bon coeur. La propriétaire du Chat Pitre confirme : "Pour un non lecteur, ça peut être très barbant de recevoir un livre chaque année. Car à chaque fois que l'enfant posera ses yeux sur le livre, il se dira qu'on lui a imposé". Il vaut donc mieux faire l'impasse sur les achats rituels, et privilégier certains autres moments de l'année comme le départ en vacances selon Laurence Tutello : "L'enfant sera peut-être plus enclin à se plonger dans le livre donné à ce moment-là quand il s'ennuiera dans le train, l'avion ou la voiture". Son dernier conseil : "Mieux vaut éviter de le mettre dans un papier cadeau, cela peut s'avérer déceptif".

>> 10 livres cultes à lire avant ses 40 ans <<