6 signes subtils qui prouvent que vous manquez de sommeil

6 signes qui prouvent que vous manquez de sommeil
6 signes qui prouvent que vous manquez de sommeil
On peut être en manque de sommeil mais ne pas forcément s'en rendre compte. Heureusement, il existe des signes subtils mais qui ne trompent pas. On vous en dit plus.
A lire aussi
6 signes qui prouvent que vous manquez à votre ex
News essentielles
6 signes qui prouvent que vous manquez à votre ex

Vous êtes fatiguée ? Vous êtes loin d'être la seule. Une étude menée en 2015 par le cabinet d'études et de conseil Occurrence révélait ainsi que les Français sont en manque de sommeil, les femmes affichant un déficit supérieur de 20% aux hommes. "En moyenne, chaque Français perd 6,1 heures de sommeil par semaine et cumule ainsi un déficit de près de 2 semaines de sommeil par an", révélait alors l'étude. Mais comment savoir s'il nous suffirait d'une bonne petite nuit de sommeil réparateur pour retrouver la forme ou si l'on a dépassé la barre du manque de sommeil chronique ?

Interrogé à ce sujet récemment par le site américain Greatist, Joseph Ojile, médecin au sein de l'institut du sommeil Clayton, a fait le point sur les signes qui ne trompent pas.

1- Vous tombez dans les clichés

Vous utilisez des expressions toutes faites (ex : pierre qui roule n'amasse pas mousse) ou tombez dans des platitudes ? Si cela arrive de plus en plus souvent, c'est peut être car vous êtes tout simplement très fatiguée. Joseph Ojile précise : "Quand votre état est altéré, vous vous reposez sur des béquilles, des choses que vous connaissez. Cela veut dire que vous allez utiliser des clichés ou des expressions apprises par coeur pour continuer à mener une conversation sans dépenser trop d'énergie".

2- Vous êtes facilement irritable

Grâce à l'étude menée par le cabinet Occurrence, on sait que le manque de sommeil rend 64% des Français irritables et que 47% d'entre eux se sentent aussi plus anxieux. En d'autres termes, ce sont toutes nos émotions qui sont chamboulées. Selon une étude menée en 2007 par des chercheurs de l'université de Berkeley (USA), lorsqu'on est privé de sommeil, les centres émotifs du cerveau sont 60% plus réactifs. "Lorsqu'il manque de sommeil, le cerveau semble revenir à des circuits plus primitifs, en ce sens qu'il semblait soudainement incapable de mettre certaines émotions en contexte afin de produire une réponse contrôlée et appropriée", expliquait alors l'un des chercheurs.

3- Vous tombez facilement malade

Si vous privez votre corps de sommeil trop longtemps, celui-ci va malheureusement se retourner contre vous. En effet, le manque de sommeil affaiblit le système immunitaire qui n'arrive plus à se défendre contre les germes qui passent. Preuve en est, d'après une récente étude citée par Greatist, les personnes qui ne dorment que 5h par nuit ont 4 fois plus de chance d'attraper un rhume que les personnes dormant au moins 6h.

4- Vous avez souvent des fringales

Vous venez d'engloutir une pizza mais vous avez encore de la place pour une brioche à la cannelle ? Attention, cette gloutonnerie pourrait bien être liée à votre manque de sommeil. En effet, lorsqu'on ne dort pas assez, notre niveau de leptine (l'hormone qui régule la satiété) baisse, tandis que notre niveau de ghréline (l'hormone qui stimule l'appétit) augmente. Résultats ? On mange de plus grosses portions et on est inévitablement attiré par les aliments riches en calories.

5 - Vous avez une baisse de libido

Comme le révèle le docteur Ojile, le manque de sommeil mène inévitablement à une baisse de libido. Et pour cause, lorsqu'on est très fatigué, on envisage d'abord notre lit comme l'endroit sûr qui va accueillir nos ronflements plutôt que comme le théâtre de nos galipettes. Une étude a même démontré que chez les hommes, la privation de sommeil engendrait la baisse de la testostérone qui engendrait à son tour la baisse de la libido.

6 - Vous bourgeonnez (littéralement)

Vous vous réveillez de plus en plus souvent avec des boutons d'acné ? Vous n'êtes pas retombée en adolescence, mais peut être que le manque de sommeil y est pour quelque chose. Selon Jennifer Reichel, une dermatologue américaine, la peau est directement victime de la privation de sommeil. Outre l'apparition des boutons, l'épiderme devient moins ferme et s'hydrate moins bien. En d'autres termes : la peau vieillit beaucoup plus vite.