8 choses à faire quand un enfant est malade

8 choses à faire quand un enfant est malade
8 choses à faire quand un enfant est malade
Alerte rouge ! Ça y est, il fait froid et vous sentez poindre insidieusement le rhume chez votre petit dernier, charriant avec lui microbes, fièvre et nuits pourries. Pas de panique : voici notre remède de choc pour que vous, parents, surviviez à toutes les gastro, rhino et autres otites qui se succéderont jusqu'au printemps.
A lire aussi
DIY de Noël : comment faire une maison en pain d'épice avec un enfant
News essentielles
DIY de Noël : comment faire une maison en pain d'épice...

Dégainez votre thermomètre

Quand votre bébé est patraque, la première chose à faire est de vérifier sa température. Inutile de vous munir d'un modèle de thermomètre ultra-perfectionné et qui coûte un bras. Un simple modèle électronique à embout flexible suffit. Si la température de votre bébé (de plus de 3 mois) oscille entre 37,7°C et 38,5°C, évitez tant que possible de lui donner du paracétamol. N'oubliez pas que celui-ci ne soigne pas, il ne sert qu'à faire chuter la fièvre. Préférez plutôt le dévêtir : le laissez en body, c'est très bien. Vous pouvez aussi lui donner un bain et abaisser la température des radiateurs. En revanche, si votre enfant a moins de 3 mois et présente une température supérieure à 38°C, filez immédiatement aux urgences.

Appelez le docteur

"Ahah, elles se moquent de nous", vous dites-vous. Pas du tout. On sait évidemment que vous allez appeler le médecin. Le tout est de savoir quand. Pas demain, ni d'ici la fin de la semaine "au cas où ce rhume empirerait". Non, appelez-le maintenant, avant que ce petit virus saisonnier ne mute en grippe, qu'il vous contamine tous et que l'emploi du temps du pédiatre n'affiche complet.

Faites le plein de sérum physiologique

Tous les parents d'enfants de moins de 3 ans le savent : le sérum physiologique, c'est le nouveau couteau suisse. Il sert à nettoyer les yeux, le nez, l'intérieur des oreilles, à nettoyer les petites plaies et même les tétons quand on allaite. Si votre enfant est malade, préparez-en un stock afin de lui faire des lavages de nez dès que cela l'exige. Attention toutefois de ne pas abuser du mouche-bébé : utilisé trop souvent et trop fort, il risque d'abîmer les mucosités nasales de votre bout-de-chou.

Donnez-lui un bain

En plus de détendre et d'apaiser votre bébé, un bain aidera à faire baisser sa température. Attention toutefois à la température de l'eau : même en cas de fièvre, elle ne doit pas être inférieure à 37°C. Généralement, on estime que la température de l'eau ne doit pas être inférieure de 2°C de celle de l'enfant.

Soyez souple sur les horaires de dodo

On croit à tort qu'un enfant qui est malade dort beaucoup. Que nenni ! Quand il est patraque, il est fatigué mais dort très mal. Il se réveille souvent, ronchonne, pleure. Pour éviter la crise, soyez à l'écoute de votre bébé et tachez de trouver la manière la plus confortable pour lui de faire la sieste : cela peut être dans son lit, mais aussi dans la poussette pendant une balade ou dans le siège-auto si vous êtes en voiture. Vous pouvez aussi, en prenant garde à la sécurité, pratiquer le co-dodo le temps qu'il se sente mieux.

Créez une ambiance apaisante

Quand bébé est malade, ce n'est pas le bon moment pour recevoir des invités, allumer fort la télé ou mettre la musique à fond. Préférez plutôt tamiser les lumières et mettre de la musique douce pour créer une atmosphère propice à la détente.

Installez bébé à la verticale

Le petits nez pris et les maux d'oreilles sont encore plus intenses quand bébé est allongé à plat. Si possible, surélevez son lit afin d'installer le plus possible à la verticale. S'il est encore tout petit, vous pouvez aussi le garder contre votre poitrine pour la sieste.

Prenez de la vitamine C

Ne croyez pas échapper au virus qui a rendu votre bébé malade. S'il l'a attrapé, il y a de grandes chances pour qu'il finisse par vous le refiler, surtout si vous passez votre journée à lui faire des bisous. Pour rester en forme, vous pouvez tenter une cure de vitamine C. Lavez-vous régulièrement les mains et essayez (autant que possible) de bien dormir la nuit.