8 légumes qui ne sont pas forcément vos amis

Ces légumes qui ne nous veulent pas que du bien
Ces légumes qui ne nous veulent pas que du bien
Non, ce n'est pas parce que c'est un légume qu'un aliment est forcément bon pour vous. Petit zoom sur le côté obscur de 8 de ces grands hypocrites.
A lire aussi

Vous avez payé pour l'apprendre : les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être. Cette collègue souriante que vous trouviez "adorable" se transforme en vraie pimbêche dès que vous tournez les talons, ce body qui vous allait si bien dans la cabine d'essayage vous donne en fait l'air d'une vieille maquerelle boudinée, et vos vacances idylliques dans le Sud de la France se sont transformées en une partie de cache-cache cauchemardesque où vous essayiez d'échapper simultanément aux hordes de touristes et de moustiques qui infestent la région.

Mais si vous n'aviez dû garder qu'une seule certitude, vous auriez sûrement choisi celle-là : les légumes sont vos amis. Toute petite déjà, à chaque repas, vos parents chantaient leurs louanges avec l'énergie du désespoir pour vous convaincre d'avaler quelques brocolis. Vous aviez fini par comprendre que les légumes, c'est le St Graal du bien-être : ça ne fait pas grossir, c'est plein de vitamines et de minéraux, ça rend le teint éclatant, les cheveux brillants et le ventre plat... Et pourtant. A force de les porter aux nues, on en oublie que comme tout aliment, ils ont aussi leurs inconvénients. Et que pour en faire de vrais alliés santé, il vaut mieux sélectionner ceux qui conviennent le mieux à votre métabolisme... et en oublier certains.

1 - Les poivrons

Les poivrons contiennent de la solamine, un composé toxique à haute dose qui peuvent provoquer des inflammations et des problèmes musculaires et nerveux
Les poivrons contiennent de la solamine, un composé toxique à haute dose qui peuvent provoquer des inflammations et des problèmes musculaires et nerveux

Le poivron est le légume phare de l'été : coloré, gorgé d'eau, léger... Mais il appartient à la famille des Solonacées (ainsi que l'aubergine, la pomme de terre, la tomate... et de nombreuses plantes vénéneuses). Tous ces légumes contiennent de la solanine , un alcaloïde reconnu pour être fortement toxique à haute dose. Et si l'on sait qu'il faut éviter la pomme de terre ou l'aubergine crue (la cuisson détruit partiellement la solanine), on se méfie moins des poivrons et des tomates, qui font des merveilles en salades l'été... On évite donc tout excès, et on n'en consomme jamais le ventre vide si on est sensible de l'estomac pour éviter les irritations !

2 - Les brocolis

Pour éviter les ballonnements et les flatulences, prenez garde aux brocolis...
Pour éviter les ballonnements et les flatulences, prenez garde aux brocolis...

Outre leur richesse en vitamines B, C et en cuivre, on ne cesse de vanter les propriétés antioxydantes des brocolis. Par contre, on parle moins de leur tendance à provoquer des ballonnements... Lors de la digestion, ils libèrent dans notre intestin une quantité importante de gaz : en plus de l'inconfort intestinal que cela induit, ça fait gonfler le ventre et provoque de charmantes flatulences. On savait bien qu'on avait raison de s'en méfier lorsqu'on était enfant !

3 -Les choux de Bruxelles

Les choux de Bruxelles peuvent causer des ballonnements et des flatulences très désagréables
Les choux de Bruxelles peuvent causer des ballonnements et des flatulences très désagréables

Tout comme les brocolis, il n'y a pas mieux que les choux de Bruxelles pour vous laisser le ventre gonflé et douloureux. Mais la liste de leurs méfaits ne s'arrête pas là : comme tous les légumes crucifères, ils aggravent l'odeur de vos flatulences, du fait du raffinose et du sulfate qu'ils contiennent. En effet, le raffinose est un sucre très indigeste, qui n'est assimilé que lors de son passage dans le gros intestin, en dégageant beaucoup de gaz, tandis que le sulfate est responsable de l'odeur bien particulière des flatulences causées par ces légumes.

4 - Les légumes en conserve

Les légumes en conserve sont souvent bourrés de sucre, de sel et de conservateurs
Les légumes en conserve sont souvent bourrés de sucre, de sel et de conservateurs

On se dit souvent que plutôt que de se servir une plâtrée de pâtes, mieux vaut s'ouvrir sagement une boîte de petits pois. Sauf que les légumes en conserve sont très pauvres en vitamines, et contiennent des quantités de sel, de sucre et de conservateurs qui dépassent toute entente. On se méfie, et on privilégie les conserves qui portent la mention "sans sel ajouté".

5 - Le céleri

Le céleri : inintéressant d'un point de vue nutritionnel, et bourré de pesticides
Le céleri : inintéressant d'un point de vue nutritionnel, et bourré de pesticides

Le céleri est le meilleur ami des gourous de la minceur, du fait de sa faible teneur en calories et de sa richesse en fibres. Mais consommé en trop grosse quantité, il peut provoquer de ce fait des indigestions et des irritations de l'estomac. De plus, malgré son image healthy, une étude menée par l'USDA (le Département de l'Agriculture américain) a démontré que ses valeurs nutritionnelles sont quasi nulles et qu'il ne contient pas moins de 68 résidus de pesticides différents, responsables de perturbations hormonales.

6 - Le maïs


Le maïs : le légume de tous les dangers
Le maïs : le légume de tous les dangers

Attention au maïs ! Ce légume a tellement été génétiquement modifié qu'il contient désormais des protéines que notre corps ne connaît pas ; de fait, il est la cause de nombreuses intolérances alimentaires, et peut déclencher des réactions allergiques violentes. Comme le rappelle MIC , le maïs est devenu l'allergène le plus courant en Amérique du Nord. Et il ne faut pas oublier non plus qu'on s'en sert pour engraisser les vaches et les cochons : très riche en sucres, c'est un légume à consommer avec modération si l'on surveille sa ligne.

7 - Les petits pois

Les petits pois, le légume anti-minceur
Les petits pois, le légume anti-minceur

Les petits pois, tout comme le maïs et les pommes de terre, sont des légumes que les diététiciens classent malgré tout parmi les féculents. La raison ? Très glycémiques, ils font flamber votre taux de sucre dans le sang, ce qui fait grossir et provoque des fringales rapidement après avoir mangé...

8 - Les épinards

Les épinards : un atout santé... à condition d'opter pour du bio
Les épinards : un atout santé... à condition d'opter pour du bio

Du fait de leur haute teneur en vitamines A et C, ainsi que ses vertus antioxydantes, les épinards sont les rois de la healthy food... à condition qu'ils soient bio ! Car selon une étude de What's On My Food ? , si vous consommez des épinards conventionnels, vous ingérez les résidus de plus d'une cinquantaine de pesticides... Jouez la sécurité et privilégiez les épinards non traités !