8 trucs à demander à notre boss à la place d'une augmentation

Pas d'augmentation ? On vous dit quoi demander...
Pas d'augmentation ? On vous dit quoi demander...
Vous n'êtes pas parvenue à obtenir l'augmentation que vous souhaitiez ? Qu'à cela ne tienne ! On vous donne 8 trucs à demander à votre patron histoire d'avancer, certes à euros constants, dans votre entreprise.
A lire aussi
14 questions à poser à son enfant à la place de "comment était ta journée ?"
News essentielles
14 questions à poser à son enfant à la place de "comment...

Un avenant au contrat de travail

Pas d'augmentation immédiate ? Tentez de la reporter tout en la formalisant en concluant un avenant à votre contrat de travail. Celui-ci, fixé avec l'employeur, complète ou modifie les clauses du contrat. Essayez d'y glisser une disposition qui prévoit une augmentation d'ici à quelques mois.

Négocier le droit de télétravailler

Le télétravail est l'une des solutions au bien-être des cadres. Celui-ci comporte de nombreux avantages : il permet de déstresser en évitant les temps de transport, il augmente la productivité en épargnant les salariés des nuisances de l'open space. En outre, il favorise l'accès à l'emploi des personnes invalides ou handicapées et libère de l'espace ponctuellement pour des collaborateurs.

Des horaires flexibles

Si l'employeur reste inflexible sur la rémunération, il peut peut-être le devenir sur les horaires. Pas sûr, en effet, que le sempiternel 9h-17h du lundi au vendredi soit la formule la plus productive qui existe. Ainsi, vous pouvez travaillez plus tôt le matin et adapter votre emploi du temps. Résultat : la même quantité d'heures passées au travail mais un gain qualitatif puisque votre organisation est dorénavant basée sur les temps où vous êtes plus efficace.

Un changement de titre

Si ce poste n'est qu'un tremplin en vue d'une meilleure fonction, demandez un changement du titre de votre poste. Cela permettra, au moins, d'améliorer votre curriculum vitae et d'obtenir, qui sait, plus facilement, le poste que vous souhaitez à terme.

Plus de visibilité

A défaut d'euros, gagnez en visibilité au sein de votre entreprise. Ainsi, demandez à votre responsable d'être davantage impliquée dans les projets de l'entreprise. N'hésitez pas à être force de proposition pour être intégrée aux réunions, notamment.

Mettez en avant un projet qui vous tient à coeur

Si vous ne pouvez pas être payée plus pour le travail que vous effectuez, essayez d'être intégrée à un projet qui vous intéresse au sein de l'entreprise. Après le refus de votre employeur de vous augmenter, il n'est pas déraisonnable d'aller vers cette option pour vous épanouir dans votre travail.

Un variable

Si l'augmentation ne peut se faire sur la base de votre rémunération fixe, demandez, si votre convention collective vous le permet, à négocier une rémunération variable. Un "bonus" fixée sur des objectifs préalablement définis avec votre employeur, par exemple.

Une rupture

Toutes les bonnes choses ont une fin, y compris celles basées sur un salaire équivalent pour des tâches pourtant plus nombreuses à accomplir au fil du temps. Si votre travail n'est pas reconnu à la hauteur de vos espérances, vous avez toujours la possibilité d'envisager une rupture conventionnelle.