Elle allaite en public : la réplique géniale de cette maman priée de se couvrir

On demande à cette maman de se couvrir parce qu'elle allaite en public : sa réaction est hilarante
On demande à cette maman de se couvrir parce qu'elle allaite en public : sa réaction est hilarante
Alors qu'elle donnait le sein à son bébé dans un lieu public au Mexique, une maman américaine a été sommée de se rhabiller. Loin de se laisser démonter, sa réaction est aussi surprenante que géniale.
A lire aussi
Cette maman s'affiche en bikini pour dénoncer la dictature du corps post-bébé
News essentielles
Cette maman s'affiche en bikini pour dénoncer la...

"Cachez-moi ce sein que je ne saurais voir". En vacances au Mexique, l'Américaine Melanie Dudley a vécu une expérience particulièrement désagréable, qu'elle a cependant su tourner à son avantage. Alors qu'elle allaitait son bébé dans un lieu public, un inconnu est venu à sa rencontre pour lui demander de se couvrir. Loin de manquer de répartie ou d'humour, la maman s'est empressée de se couvrir... la tête.

"On a demandé à la belle-fille d'un ami de se couvrir pendant qu'elle allaitait son bébé, et elle l'a fait ! Je ne l'ai jamais rencontrée mais je pense qu'elle est géniale. Avec sa permission, j'ai décidé de publier sa photo- je n'en peux tellement plus de ces gens qui culpabilisent les femmes qui allaitent !", écrit Carole Lockood, qui a publié la photo de la jeune femme en pleine action son compte Facebook .

L'histoire n'a pas tardé à devenir virale sur les réseaux sociaux. En une semaine, la publication a été partagée plus de 200.000 fois, avec de nombreux messages de soutien : "Si quelqu'un ne veut pas voir ce genre de scène, il n'a qu'à détourner le regard. Plutôt simple", encourage une internaute. "Je suis fière de toi, fière que tu te sois défendue", écrit un autre.

Une histoire révélatrice du tabou qui subsiste autour de l'allaitement

Le succès de ce post Facebook n'est pas uniquement lié à la répartie hilarante de cette jeune femme. En effet, l'allaitement en public reste un sujet brûlant qui continue à alimenter de vif débats. Y compris en France. Pas plus tard que le 15 juillet, Mélanie Wavrant, 27 ans, décide de s'isoler légèrement dans la salle d'attente d'une Caisse d'allocation familiales (CAF) d'Amiens afin de donner le sein à son bébé.

Debout, elle se sert d'un bavoir comme "paravent" avant de mettre sa fille au sein. Elle est immédiatement sermonnée par le vigile et l'agent d'accueil de ce service public. Mélanie Wavrant dénonce le comportement de ces agents d'accueil au Courrier Picard : "Nous avons été presque humiliés. Je me suis sentie discriminée". Et Grégory, le père de Louane, d'ajouter : "C'est complètement anormal. Comment c'est possible de réagir comme ça, surtout à la CAF, un lieu symbolique de la famille !"

Tout comme Melanie Dudley, Mélanie Wavrant ne s'est pas démontée. "J'étais choquée, mais je ne suis pas sortie. Je suis restée. J'ai répondu que j'avais le droit d'allaiter ma fille, que je n'allais pas la laisser mourir de faim."

À voir
Aussi