Allaitement : un guide drôle et décomplexé pour les "donneuses de nichons"

Un joli manuel pour guider les " donneuses de nichons "
Un joli manuel pour guider les " donneuses de nichons "
Dans son "Manuel très illustré de l'allaitement", la dessinatrice Caroline Guillot propose de guider pas à pas les femmes qui choisissent de nourrir leur bébé au sein. Avec un ton léger empreint d'humour, ce livre très imagé parvient à dédramatiser l'allaitement et constitue une véritable mine d'informations pour les jeunes mamans.
A lire aussi
Une femme qui allaitait dans une CAF d'Amiens priée de partir
News essentielles
Une femme qui allaitait dans une CAF d'Amiens priée de...

"J'ai des nichons, du lait...et maintenant, je fais quoi ?". Voici la question que s'est posée Caroline Guillot, créatrice du site Tétées entêtées et auteure de l'ouvrage "Manuel très illustré de l'allaitement", récemment paru aux Editions Fi ! Comme des milliers d'autres femmes, cette illustratrice et jeune maman a connu les joies et les petits désagréments de l'allaitement. Décontenancée par le contenu "trop puriste" et "trop médical" que l'on trouve dans les livres et sur internet à ce sujet, l'artiste a décidé de rédiger des fiches pratiques, simples et accessibles à toutes pour guider "les donneuses de nichons", comme elle aime les appeler. "C'est pour combler ce vide que ce manuel a été créé. Grâce à son contenu drôle et léger, les mamans vont apprendre comment fonctionnent leurs nichons et Bébé pour enfin, prendre, leur pied en donnant la tétée !", explique-t-elle.

"Chaque maman fait comme elle veut !"

Avec un ton friendly et des illustrations pleines d'humour, Caroline Guillot utilise volontiers le second degré pour dédramatiser et tourner en dérision les angoisses (mais sans les stigmatiser) qui entourent la notion d'allaitement. Elle rappelle avec légèreté mais aussi avec sérieux que chaque femme est libre de choisir la manière dont elle nourrit son enfant. "Ce n'est pas parce que ce manuel parle d'allaitement que le lait en poudre y est critiqué ou remis en cause. Biberon, tétine, sein... Chaque maman fait comme elle veut et comme elle peut ! Nous avons aujourd'hui la chance de pouvoir choisir et nous nous devons de respecter le choix de chacune", estime-t-elle.

Selon une étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de l'Institut de veille sanitaire en 2014, les Françaises allaitent en moyenne 3 semaines et demi, soit beaucoup moins que la plupart de leurs voisines européennes. Une donnée qui reste très inférieure aux recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), puisqu'elle préconise d'allaiter l'enfant pendant six mois au minimum, afin qu'ils profitent de tous les bienfaits. Quand l'étude a été dévoilé, les médias n'ont pas tari d'adjectifs pour pointer les "responsables" de cette courte période d'allaitement. À tel point qu'en 2016, un groupe de femmes- parmi lesquelles la dessinatrice Pénélope Bagieu et la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité hommes-femmes Marlène Shiappa- a signé une tribune dans Libération en 2016, intitulée "Allaitement : cessons de culpabiliser les femmes."

Un joli manuel pour guider les "donneuses de nichons"
Un joli manuel pour guider les "donneuses de nichons"

23% des mamans stoppent l'allaitement après un congé maternité

Après avoir passé en revue la culture de l'allaitement à travers les siècles et analysé les différentes coutumes d'allaitement dans de nombreux pays (saviez-vous qu'en Espagne les papas pouvaient écourter leur journée de travail d'une heure pour soutenir leur épouse allaitante ?"), Caroline Guillot entre dans le vif du sujet : la tétée. "Que faire en cas de bobo ?" Quel tire-lait choisir ?"... Toutes les astuces et infos données ont été glanées sur des sites santé référents comme ceux de l'OMS ou de la Leche League.

Dans le chapitre "Je change de rythme", l'illustratrice explique également comment continuer à allaiter à la fin d'un congé maternité. Un casse-tête pour de nombreuses mamans, qui craignent de ne pas pouvoir assumer le combo allaitement/vie professionnelle. D'après un sondage fait par l'Institut des mamans en 2002 cité par la Leche League, 23% des mères affirment avoir décidé d'arrêter d'allaiter à la fin de leur congé maternité. Il existe pourtant des dispositions légales permettant de concilier poursuite de l'allaitement et reprise du travail, rappelle Caroline Guillot.

Un joli manuel pour guider les " donneuses de nichons "
Un joli manuel pour guider les " donneuses de nichons "

Allaiter sans la grossesse

Décidément très complet, cet ouvrage- dont la mission de guider pas à pas les jeunes mamans qui allaitent est accomplie avec brio- consacre un chapitre pour celles qui ne peuvent ou qui n'arrivent pas à allaiter, conseils pratiques et bienveillants à l'appui. L'auteure n'oublie pas non plus celles qui souhaitent allaiter sans passer par la case grossesse : adoption d'un nourrisson, enfant élevé au sein d'un couple lesbien... "L'entourage risquant de ne pas apprécier votre décision, voire même de trouver ça malsain, n'écoutez que votre coeur et foncez voir votre médecin et un.e consultant.e en lactation !", recommande-t-elle.

Une bouffée d'oxygène pour toutes les "donneuses de nichons" qui se posent des questions, culpabilisent ou angoissent à l'idée d'allaiter (ou de ne pas allaiter) leur future progéniture.


Manuel très illustré de l'allaitement
, disponible aux Editions Fi ! 24 euros.



Un joli manuel pour guider les " donneuses de nichons "
Un joli manuel pour guider les " donneuses de nichons "
À voir
Aussi