Bill et Melinda Gates offrent un an de congé parental rémunéré aux employés de leur fondation

Bill et Melinda Gates offrent un an de congé parental rémunéré aux employés de leur fondation
Bill et Melinda Gates offrent un an de congé parental rémunéré aux employés de leur fondation
Dans cette photo : Bill Gates
Comme les employés de Netflix, de Facebook ou de Google, les salariés de la Fondation Bill & Melinda Gates pourront désormais profiter d'un an de congé parental rémunéré suite à la naissance ou à l'adoption d'un enfant.
A lire aussi
Au Danemark, une campagne encourage les papas à prendre un congé parental
News essentielles
Au Danemark, une campagne encourage les papas à prendre...

Bill Gates est décidément un homme généreux. Après avoir fait don de plus de 26 milliards de dollars à des causes philanthropiques, dont 10 milliards pour la recherche de vaccins, le fondateur de Microsoft oeuvre désormais à une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle des 1 382 salariés qu'emploie la Fondation Bill & Melinda Gates.

Dans un communiqué diffusé sur LinkedIn vendredi 2 octobre, le directeur des ressources humaines Steven Rice a confirmé que la Fondation offrira désormais jusqu'à 52 semaines de congé rémunéré pour que les jeunes mères et pères puissent rester auprès de leur enfant récemment né ou adopté.

"Cela va permettre de participer pleinement à la vie de leur enfant, tout en leur laissant la flexibilité et la sécurité financière suffisantes pour répondre aux besoins de leur famille en croissance", a déclaré Steven Rice dans le communiqué.

"En fin de compte, notre programme de congé parental est axé sur la santé des bébés et sur les parents, qui sont en mesure de prospérer professionnellement tout en construisant une famille forte et résiliente", a-t-il poursuivi.

Très impliquée dans l'amélioration de la qualité de vie des personnes à travers le monde, l'organisation philanthropique fondée en 200 par Bill et Melinda Gates prend donc aussi soin de ses salariés. Dans une note publiée sur le site Medium le mois dernier, Melinda Gates, qui est mère de trois enfants, avait souligné l'importance d'oeuvrer à un meilleur équilibre vie pro-vie perso. "Lorsque nous investissons dans les femmes et les enfants, nous investissons dans une meilleure santé et dans un avenir plus prospère pour tout le monde."

Aux États-Unis, un congé maternité de 12 semaines

En annonçant la création prochaine d'un congé parental rémunéré d'une année, la Fondation Bill & Melinda Gates poursuit le travail déjà amorcé par d'autres sociétés avant elle. En août dernier, Netflix ouvrait la brèche en annonçant la mise en place d'une "politique de congés illimités pour les pères et mères" durant l'année qui suit la naissance et l'adoption d'un enfant. L'entreprise de streaming a été suivie par Microsoft, dont la politique de congé suite à la naissance ou adoption d'un enfant passera à 12 semaines pour les pères et à 20 semaines pour les mères à compter du 1er novembre. Adobe offre également désormais 26 semaines de congé de maternité payé et 16 semaines de congé de paternité payé pour les deux parents biologiques et adoptifs. Quant aux salariés de Facebook, ils bénéficient de quatre mois de congé et d'une prime de 4 000 dollars pour couvrir les frais de crèche ou d'adoption.

Cette politique de congés favorable aux nouveaux parents vient contrebalancer la faible offre du système fédéral en matière de congé maternité : aux États-Unis, la loi n'accorde en effet aux jeunes mères qu'un congé de 12 semaines, non rémunéré, et seulement à certaines conditions : il faut être salariée depuis au moins douze mois dans une entreprise de 50 employés ou plus et avoir travaillé plus de 1 250 heures durant ces douze mois.

Dans l'actu
À voir
Aussi