Brigitte Macron : quelle Première dame sera-t-elle ?

Brigitte Macron : quelle Première dame sera-t-elle ?
Brigitte Macron : quelle Première dame sera-t-elle ?
Dimanche 7 mai, la victoire d'Emmanuel Macron a propulsé son épouse Brigitte sous les projecteurs, dont elle captait déjà une partie de la lumière médiatique. Bientôt Première dame de France, Brigitte Macron devrait briller dans ce rôle de représentation, elle qui se voit "très bien" à l'Élysée.
A lire aussi
Michelle Obama sera-t-elle la prochaine présidente des Etats-Unis ?
News essentielles
Michelle Obama sera-t-elle la prochaine présidente des...

Au premier tour de l'élection présidentielle, alors qu'Emmanuel Macron s'apprête à prononcer son discours de victoire suite à sa qualification pour le second tour, c'était elle la vedette. Souriante et confiante, Brigitte Macron, 64 ans, est apparue sur scène aux côtés de son époux, prête à endosser le rôle qui lui échouera finalement au terme du scrutin deux semaines plus tard : celui de Première dame de France.

Ancienne professeure de français devenue "coach" officieux de son mari Emmanuel Macron dans la course à la présidentielle, Brigitte Macron fascine. Depuis sa première apparition officielle en juin 2015 à l'Elysée lors d'un dîner d'État en l'honneur du roi Felipe d'Espagne, les médias accordent une attention particulière à celle qui, en 2006, a épousé son ancien élève de vingt-quatre ans son cadet. Couple moderne et atypique, les Macron détonnent dans l'arène politique. Loin de s'effacer derrière la stature présidentiable (puis présidentielle) de son mari Emmanuel, Brigitte Macron n'a eu de cesse durant la campagne de lui apporter son soutien. Posant avec plaisir à ses côtés pour les Une de magazines people, Brigitte Macron envisage avec sérénité son changement de vie, se projetant "très bien à l'Elysée", affirme au HuffPost la journaliste Alix Bouilhaguet, auteure d'un ouvrage sur les épouses des candidats (Le Couloir de Madame, Éd. de l'Observatoire).

Brigitte et Emmanuel Macron à l'Élysée en mars 2016 pour un dîner d'État donné en l'honneur du roi des Pays-Bas.
Brigitte et Emmanuel Macron à l'Élysée en mars 2016 pour un dîner d'État donné en l'honneur du roi des Pays-Bas.

Un statut officialisé

Bientôt, ce couple résolument moderne fera son entrée à l'Élysée. Et, avec lui, c'est probablement le statut de Première dame qui évoluera. Car si jusqu'ici, Danielle Mitterrand, Bernadette Chirac, Cécilia Sarkozy ou Carla Bruni ont accompli des missions caritatives ou diplomatiques en tant qu'épouses du Président de la République, rien dans les statuts juridiques ne définit clairement leur rôle. Une aberration à laquelle Emmanuel Macron compte bien mettre un terme. Le 8 mars dernier, lors de la Journée internationale des droits des femmes, le futur chef de l'État avait déclaré devant ses militants vouloir officialiser le statut de Première dame. "Si demain je suis élu, ou quand demain nous serons élus, [Brigitte] aura à ce moment-là ce rôle, cette place, cette exigence. [Elle ne sera pas] placée derrière, pas dissimulée, pas derrière ou un tweet ou une cachette ou autre. Elle sera à mes côtés parce qu'elle a toujours été à mes côtés !"

Pour autant, quelle réalité cette officialisation revêtira-t-elle ? Quelles seront les missions allouées à la Première dame ? S'il est pour le moment difficile de se prononcer, une chose est certaine : Emmanuel Macron devrait se prononcer sur le cadre juridique de cette fonction "dès les premières semaines" de son mandat. Le 8e président de la Ve République a aussi précisé que même s'il officialise le statut de son épouse en tant que Première dame, "elle ne sera pas rémunérée par le contribuable" pour autant. "Je ne l'ai jamais fait. Je pense qu'il faut s'en tenir à cette règle, mais elle aura une existence, une voix, un regard. Elle aura un rôle public parce qu'il en est ainsi et c'est une attente", a précisé Emmanuel Macron.

Une Michelle Obama française

Très à l'aise avec son image publique, Brigitte Macron aspire sans doute à jouer un rôle de premier plan aux côtés de son mari. Et son rôle aura bien plus d'envergure que celui de "représentation courtoise" jusqu'ici dévolu aux épouses de présidents. Pour Alix Bouilhaguet, il y a une femme qui sert de rôle-modèle à Brigitte Macron : Michelle Obama. Durant ses huit années à la Maison Blanche, l'ex-first lady américaine s'est investi personnellement dans la réussite de la politique de son mari. "Le rôle de Michelle Obama correspond assez bien à celui qu'aimerait endosser Brigitte Macron", explique Alix Bouilhaguet. Comme Michelle Obama s'était fait le chantre du bien manger à l'école, Brigitte Macron pourrait très vite choisir ses chevaux de bataille : l'accès à l'éducation, mais aussi "la culture, la condition des femmes ou encore le handicap".

Présente sur le terrain pour mettre en oeuvre le programme de son mari, confortée par un statut juridique clair, Brigitte Macron ouvrira sans doute une nouvelle ère dans l'histoire des Premières dames de France.

Dans l'actu