Cancer du sein : un verre de vin par jour augmenterait les risques

Cancer du sein : un verre de vin par jour augmenterait les risques
Cancer du sein : un verre de vin par jour augmenterait les risques
Selon une nouvelle étude américaine, boire quotidiennement un verre de vin augmenterait de manière significative les risques des femmes de développer un cancer du sein.
A lire aussi
Cancer du sein : l'obésité accroît le risque de nouvelle tumeur
femmes
Cancer du sein : l'obésité accroît le risque de nouvelle...

On savait déjà que les personnes consommant de l'alcool avec excès avaient davantage de risques de développer certains cancers, dont ceux du côlon, du foie, du larynx ou encore de l'oesophage. Une récente étude américaine, publiée dans le British Medical Journal met cette fois-ci en lumière la corrélation entre la consommation modérée de vin et le développement chez les femmes du cancer du sein.

Selon les trois chercheurs, membre de l'école de Santé publique d'Harvard et de la Harvard Medical School, les femmes buvant quotidiennement un verre de vin augmentent de manière significative les risques de développer un cancer du sein, et ce qu'elles soient fumeuses ou non.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont analysé les résultats de la Nurses Health Study et suivi la santé de 47 881 femmes et de 88 084 hommes âgés de moins de 30 ans. Ils ont ensuite évalué le risque total de développement de cancers liés à l'alcool, y compris celui du colorectum, du sein, du foie, de la cavité buccale, du pharynx, du larynx et de l'oesophage.

Ils ne sont pas les seuls à mettre en lien consommation modérée d'alcool et cancer du sein. La Million Women Study de l'Université d'Oxford s'est également penché sur le sujet et constaté que pour chaque verre d'alcool supplémentaire consommé par jour, il y avait 11 cancers du sein supplémentaires pour 1 000 femmes âgées de moins de 75 ans.

Pour les chercheurs, il y a urgence face à cet important problème de santé publique. Le professeur Sir Ian Gilmore, président de l'Alcohol Health Alliance au Royaume-Uni en appelle ainsi à la responsabilité des pouvoirs publics et demande à ce que les étiquettes des bouteilles d'alcools comportent le même type d'avertissement que ceux présents sur les paquets de cigarettes. "Nous savons que le public est encore peu conscient des liens entre l'alcool et le cancer, en particulier le risque accru de développer un cancer du sein. Nous avons tous le droit de savoir ce que nous mettons dans nos corps et les consommateurs sont privés de ce droit. Il est temps que cela change. Nous avons besoin d'avertissements sanitaires obligatoires sur les étiquettes de bouteilles d'alcool pour que les gens connaissent les risques et puissent faire un choix éclairé", a-t-il déclaré au Guardian .

À voir
Aussi