Ces écoliers réclament l'interdiction des pesticides dans les parcs de New York

Ces écoliers demandent l'interdiction des pesticides dans les parcs de New York
Ces écoliers demandent l'interdiction des pesticides dans les parcs de New York
Des écoliers new-yorkais militent en faveur de la protection de l'environnement. Ils proposent un projet de loi visant à interdire l'usage de pesticides toxiques dans les espaces publics et les parcs de New York.
A lire aussi
Kristen Stewart : amoureuse dans les rues de New York avec sa compagne Soko
cinéma
Kristen Stewart : amoureuse dans les rues de New York...

De nos jours, supposer que la cause écologique ne touche pas les plus jeunes d'entre nous s'apparente très certainement à une erreur de jugement. Après YouthvGov- un collectif de 21 jeunes Américains qui engage des poursuites contre le gouvernement américain pour non-respect des chartes environnementales- un groupe d'écoliers new-yorkais montre lui aussi son intérêt pour préserver l'environnement.

Plus petit que YouthvGov, ce mouvement compte une douzaine d'enfants de la PS290, une école new-yorkaise située à Manhattan. Leurs revendications ? Interdire l'usage de pesticides dans les parcs publics de New York. Baptisé "Intro 0800", le projet de loi a été lancé en 2015, quand les enfants ont eu vent de la présence de pesticides dans leur établissement scolaire. Selon Paula Rogovin, professeur à la PS290, "c'est l'essence même de l'éducation", a-t-elle expliqué au site Amny. "Tout ce que nous pouvons faire, c'est les encourager à être proactifs, à faire quelque chose dans ce sens."

Le désherbant "Roundup" en ligne de mire

'"Intro 0800" prévoit notamment d'interdire l'usage de produits phytosanitaires au profit de l'emploi de pesticides biologiques. Le projet de loi entend néanmoins autoriser l'utilisation de pesticides synthétiques dans certaines circonstances, si cela s'avère nécessaire. Le projet s'inscrit dans le cadre de la Local Law 37, une loi locale promulguée en 2005 qui vise à réduire l'utilisation des pesticides dans la ville de New York.

Les écoliers de la PS290 ont obtenu le soutien du conseiller municipal Ben Kallos, qui espère que leur projet de loi sera adopté par la municipalité d'ici la fin de l'année. L'"Intro 0800" vise particulièrement l'usage du Roundup, un puissant désherbant très répandu, mais dont l'usage fait l'objet d'une vive controverse depuis plusieurs années, notamment en Europe.

"Ce qui n'est pas bon pour nous n'est pas bon pour vous"

Pour faire entendre leur voix, les écoliers de la PS290 ont donné une représentation devant les membres du Comité Santé du conseil municipal de New York. Ils ont notamment chanté "This Land Is Your Land" ("Ce pays est votre pays ") et ont dénoncé l'usage des substances toxiques et des herbicides, expliquant que si ces produits ne sont "pas bons pour nous, ils ne sont pas bons pour vous". Grace Osei, âgée de 33 ans et mère du petit Patrick, 4 ans, faisait partie de l'assistance. "Je pense qu'il s'en souviendra toute sa vie. L"expérience a été très forte pour lui, mais également pour moi, en tant que maman", a-t-elle confié à Amny.

Pesticides : des risques pour la femme enceinte

En août dernier, une étude réalisée à grande échelle a permis d'obtenir des preuves concrètes de liens de cause à effet entre l'exposition aux pesticides des femmes enceintes et les conséquences néfastes sur les nouveaux-nés. L'étude révèle par ailleurs un risque de naissances prématurées accru de 8% chez les femmes exposées à 4000 kg de pesticide.

Une autre étude publiée en janvier 2017 par la revue 60 millions de consommateurs avait également révélé la présence de substances toxiques incluant des résidus de pesticides (que l'on retrouve dans les désherbants) dans la composition de plusieurs marques de couches pour bébés.