Ces trois féministes ont inventé une culotte qui pourrait changer la vie des femmes

Les trois modèles actuellement disponibles sur THINX.
2 photos
Lancer le diaporama
Trois Américaines se sont penchées sur la meilleure façon de faciliter la vie des femmes pendant leurs règles en créant des sous-vêtements adaptés qui ne laissent passer aucune fuite.
A lire aussi
La méthode Morning Pages : écrire 750 mots par jour pourrait changer votre vie
News essentielles
La méthode Morning Pages : écrire 750 mots par jour...

Que feriez-vous si vous aviez un parapluie qui fuit ? Des chaussures sans semelles ? Un téléphone qui ne fonctionne plus une semaine par mois ? Vous en changeriez pour acheter des modèles plus résistants, plus durables, plus intelligents. Alors pourquoi ne pas exiger la même rigueur de nos sous-vêtements pendant nos règles ?

C'est en partant de ce postulat que trois Américaines se sont lancées dans la confection de culottes et strings spécialement conçus pour éviter fuites et mauvaises surprises pendant les règles.

Petite présentation du concept.

Les culottes THINX sont donc spécialement étudiées pour nous accompagner pendant nos règles et nous assurer confort et sécurité. Chaque pièce est équipée de quatre couches :

1. Une première qui fait mèche et qui attire les fluides vers le centre de la culotte.

2. Une seconde anti-microbienne qui s'attaque aux bactéries pour éviter l'effet bouillon de culture

3. Une troisième qui absorbe les liquides et qui peut contenir l'équivalent de deux tampons, selon le modèle choisi.

4. Une quatrième qui bloque les fuites et nous permet de porter des pantalons blancs sans aucune crainte.

THINX : Comment ça marche ?
THINX : Comment ça marche ?

Trois modèles sont pour l'instant disponibles : un string, qui retient l'équivalent d'un demi-tampon (24$), une culotte qui retient environ 1 tampon (29$) et une grosse culotte taille haute qui peut retenir l'équivalent de 2 tampons. Tous les sous-vêtements sont évidemment lavables. Les culottes s'utilisent en général accompagnées d'un tampon ou d'une coupe menstruelle et ne permettent pour l'instant pas d'être utilisées pendant tout le cycle sans s'aider d'une autre protection. Mais pour les fins de cycle (ou les jours qui précèdent, quand on sait pas trop quand ça va tomber), elles peuvent s'utiliser seules et permettent ainsi de faire de sacrées économies, d'être plus écolo et de préserver son vagin (tampons et serviettes sont en général blindés de produits chimiques et peuvent assécher le vagin et endommager la flore vaginale).

Mieux encore : pour chaque culotte achetée, vous permettrez la production et l'expédition d'un kit de serviettes lavables réutilisables vers l'Ouganda, qui fait partie des nombreux pays dans lesquels 100 millions de femmes sont obligées de rater une semaine de cours par mois parce qu'elles n'ont pas les ressources nécessaires pour se protéger. Résultat, elles prennent du retard et beaucoup d'entre elles se retrouvent forcées d'abandonner leur cursus parce qu'elle n'arrivent pas à se remettre à niveau.

Acheter des culottes THINX permet donc de faire un geste pour soi et pour améliorer son quotidien, mais aussi de permettre à plusieurs millions de femmes dans le monde de rester à l'école, de s'éduquer - mais aussi d'être employées puisque les culottes THINX sont fabriquées dans un atelier familial situé au Sri Lanka.

Les trois créatrices de THINX présentent leur projet.

Une belle initiative qui promet donc de faire du bien à tout-e-s celles et ceux qui sont concerné-e-s par les règles - qu'ils fassent partie des plus privilégiés ou non.

Pour acheter vos premières culottes THINX, c'est par là !