Cet ennemi discret peut mettre votre couple en danger

Cet ennemi invisible en amour
Cet ennemi invisible en amour
Conserver une relation épanouie et une bonne complicité intime et émotionnelle, ça se cultive au jour le jour. Or, il est une mauvaise herbe à laquelle on ne prend pas suffisamment garde, tant elle sait se faire discrète. Et pourtant elle est excessivement nuisible au couple.
A lire aussi
Cette habitude peu sexy renforcerait la complicité d'un couple
News essentielles
Cette habitude peu sexy renforcerait la complicité d'un...

Vous en connaissez probablement : ces couples qui de l'extérieur semblent s'entendre à merveille et ne se chicanent jamais ? Parfois, il ne s'agit que d'une façade. Leur complicité apparente cache quelques fois un véritable ennemi du couple : le silence. Ces couples ne risquent en effet pas de se disputer car encore faudrait-il... qu'ils se parlent.

Le silence, un poison pour le couple

Prendre l'habitude de ne pas réagir lorsque notre partenaire nous blesse, nous énerve ou nous déçoit n'est en effet pas la meilleure des réactions. Il arrive que l'on adopte ce parti pris par peur d'entrer en conflit avec l'autre ou parce que l'on n'a plus la force ou l'envie de riposter. Mais en définitive, notre silence ne fera qu'envenimer les choses. Le manque de communication, que ce soit pour exprimer des sentiments négatifs ou positifs, représente un poison pour le couple, autant au niveau intime qu'émotionnel. In fine, les partenaires se sentent seuls, même lorsqu'ils sont ensemble.

Comme le rapporte le site Yourtango, selon le California Divorce Mediation Project, "80 % du temps, pour les couples qui ont divorcé, la raison était due au fait que leur partenaire s'éloignait lentement leur faisant perdre le sentiment de proximité, créant un sentiment de désamour et de dépréciation".

Certains couples se contentent tant bien que mal de cette situation et ne cherchent même pas à redresser la barre. Ou bien ils ne savent pas comment s'y prendre pour que leur amour prenne le dessus sur ce silence pesant. D'ailleurs, ne pas dire ce qui ne nous satisfait pas ne fera que nourrir davantage les ressentiments et vouer la relation à l'échec.

Or, si elle n'est pas forcément simple à (re)mettre en place, la solution est simple : il s'agit de dialoguer régulièrement avec sa moitié, brisant ainsi, doucement mais sûrement, ce fichu silence qui s'est incrusté dans notre relation. Cela permet de se tenir régulièrement au courant des choses qui peuvent blesser et énerver l'autre ou soi-même, et de partager tout ce qu'il y a de positif dans nos vies. La communication verbale est donc une condition sine qua non à une union heureuse, saine, complice et pérenne.