Cette femme a le meilleur job du monde : gardienne de hérissons

Cette femme a décroché le meilleur job du monde : gardienne de hérissons
2 photos
Lancer le diaporama
Cette femme a décroché le meilleur job du monde : gardienne de hérissons
Etre payée 2 400 euros par mois pour garder les plus adorables petites créatures au monde pendant deux ans, ça vous dirait ?
A lire aussi
Serait-ce le meilleur biscuit du monde ?
News essentielles
Serait-ce le meilleur biscuit du monde ?

Tout plaquer et partir... surveiller des hérissons. Voici le tournant surprenant que vient de prendre la vie de Alexandra North, une Anglaise de 25 ans. Et aussi farfelu que ça ait l'air, son emploi est bien réel –et très sérieux.

Un job convoité dans le monde entier

La jeune femme vient de décrocher le job dont rêvaient des centaines de personnes autour du globe : s'occuper de hérissons dans une petite ville d'Angleterre, à Ipswich . Cette zoologiste diplômée de Swindon a battu 150 autres postulants pour travailler au Suffolk Wildlife Trust , une association dédiée à la protection de la faune et de la flore de la région.

Et si ce poste a suscité autant d'engouement, c'est à cause d'une coquille : les médias taïwanais qui ont relayé l'annonce ont accidentellement annoncé un salaire annuel de 2,4 millions de livres – au lieu de 24 000£, soit 28 500 euros. Et évidemment, l'annonce a fait le tour du monde : Alexandra North a dû affronter des candidats venus de France, d'Espagne, d'Allemagne, de Corée du Sud, des Etats-Unis et du Népal, d'après... Les hérissons n'avaient jamais eu autant d'amis !

Mais si "la compétition a été très dure, avec des candidats très solides venus du monde entier", selon le communiqué de l'association , c'est finalement la jeune femme anglaise, avec son diplôme en biologie et en conservation de l'environnement, qui a fini par l'emporter. Sa mission ? Protéger les hérissons de Ipswich afin de les empêcher de disparaître de la région du Suffolk.

Protéger les hérissons du Suffolk

S'occuper d'hérissons toute la journée pour 2400 euros par mois : un job dont le monde entier a rêvé
S'occuper d'hérissons toute la journée pour 2400 euros par mois : un job dont le monde entier a rêvé

Le Suffolk Wildlife Trust a lancé son programme de protection des hérissons, qui pullulaient dans la région, après s'être rendue compte que leur nombre avait dramatiquement diminué depuis 10 ans. Au terme d'une étude, les biologistes se sont rendus compte que le déclin de leur population était imputable à la transformation de la campagne par l'homme.

En effet, les hérissons sont de petits nomades, qui parcourent deux à trois kilomètres par nuit pour trouver à manger, boire et se reposer. Or, "notre paysage moderne, fragmenté par des maisons, des routes, des murs, des barrières et des champs, rend très difficile tout déplacement pour les hérissons", explique Stephen Fry, le responsable de l'association. Et donc leur survie.

Le rôle d'Alexandra North sera donc de faire de la ville d'Ipswich un sanctuaire pour les hérissons, afin d'inverser la tendance. Elle ne prendra ses fonctions qu'en octobre, mais de nombreuses campagnes ont déjà été mises en place pour aider nos amis à piquants : une carte interactive pour localiser et aider les hérissons de la région, des appels à témoin, des conseils pour s'en occuper... "Tout le monde adore les hérissons, et ils sont incroyablement importants pour la biodiversité et la conservation de la campagne", a-t-elle déclaré à BBC News. "J'espère vraiment que je pourrais inciter des gens à s'impliquer pour eux et encourager tout le monde à initier des petits changements qui pourraient faire toute la différence pour ces créatures".

Protéger les hérissons en difficulté face aux paysages urbains modernes : une priorité
Protéger les hérissons en difficulté face aux paysages urbains modernes : une priorité