Cette habitude peu sexy renforcerait la complicité d'un couple

Vous bannissez les pets ou tout autre geste anti-glamour de votre vie de couple ? C'est votre choix, et il est tout à fait légitime. Mais un amusant sondage initié par le site Mic.com révéle que certains couples voient au contraire ces "petites habitudes" comme une marque de complicité.
A lire aussi
Cette pratique toute simple peut améliorer notre vie de couple
News essentielles
Cette pratique toute simple peut améliorer notre vie de...

Vous connaissez probablement cette situation affreusement gênante quand, en début de relation, vous vous trouvez encore chez la personne avec qui vous venez de passer une folle de nuit d'amour, mais qu'une envie pressante de lâcher un petit pet ou d'aller aux toilettes vous fait prier intérieurement pour qu'il sorte acheter les croissants ou mette la musique à fond. Vous avez peut-être même déjà quitté précipitamment son appartement sans donner d'explication, uniquement pour éviter de vous donner "en spectacle".

Ces situations, nous les connaissons toutes. Heureusement, on a tendance à les vivre de manière beaucoup moins dramatique quand la relation dure depuis longtemps. Selon un sondage lancé par le site américain Mic.com, le fait de ne plus cacher à son partenaire ces petits détails (certes gênants mais finalement on ne peut plus naturels) dénoterait même une certaine forme de complicité au sein du couple. Mené sur 125 adultes âgés entre 20 et 30 ans, les sondés estiment en effet que si le ou la partenaire lâche du lest à ce niveau-là, c'est qu'il se sent suffisamment en confiance avec la personne et que le couple est apte à supporter ce genre de "petits désagréments".

Une attitude plus "décontractée"

Les résultats de l'enquête ont montré qu'un peu plus de la moitié des répondants (51%) s'étaient déjà autorisé à péter devant leur partenaire au bout de six mois de relation, tandis que 22,4% n'ont pas hésité à passer à l'acte après seulement quelques semaines de relation. Les plus pudiques (25,2%) ont attendu entre six et douze mois, période à laquelle ils se sont sentis "vraiment à l'aise" avec leur partenaire. Seuls 7% d'entre eux ont déclaré n'avoir jamais pété en présence de leur moitié.

Si la taille de l'échantillon de l'enquête est faible (et donc pas vraiment représentative de la population), ce sondage a en revanche le mérite de souligner une attitude davantage décontractée de la part des couples qui osent laisser libre court à leurs flatulences quand ils sont tous les deux. Certains sondés affirment d'ailleurs qu'un "prout" est plus "drôle" que "honteux" ou "dégoûtant". Jamie Hergenrader, auteure pour Women's Health, estime même que ce genre d'attitude peut "renforcer les liens d'une relation."

Vous détenez donc désormais l'argument imparable pour vous laissez aller de temps en temps lors de vos moments d'intimité : "Désolée chéri, je sais que ça n'est pas très glamour. Mais, tu sais, c'est bon pour notre couple".