Cette mannequin enceinte a défilé le ventre à l'air (et cela fait beaucoup parler)

Cette mannequin enceinte a défilé le ventre à l'air (et cela fait beaucoup parler)
Cette mannequin enceinte a défilé le ventre à l'air (et cela fait beaucoup parler)
Une mannequin enceinte de huit mois a défilé le ventre dénudé pendant la fashion week de New York. Cette initiative signée Eckauss Latta a fait couler beaucoup d'encre.
A lire aussi
Cette gourou du fitness dévoile son "vrai" ventre sur Instagram
News essentielles
Cette gourou du fitness dévoile son "vrai" ventre sur...

Tous les ans à l'approche de la Fashion Week, les stylistes se retrouvent confrontés à un challenge : tirer leur épingle du jeu. Cette année, la maison Eckhaus Latta a frappé fort. Les créateurs ont présenté une mannequin enceinte qui a défilé le ventre dénudé sur le podium de la fashion week de New York. Alors qu'elle en est à sa 35e semaine de grossesse, la mannequin Maia Ruth Lee était vêtue d'un cardigan rose pâle spécialement créé pour l'occasion. Un passage remarqué qui n'a pas manqué de susciter l'intérêt des professionnels. "J'assiste à des défilés de mode depuis 21 ans, mais je n'avais jamais vu un autre mannequin défiler enceinte auparavant. On devrait réfléchir à cela", salue la journaliste de mode Nicole Phelps dans un post publié sur son compte Instagram.

"La maternité, c'est chic"

Si ce genre d'initiative constitue une grande première, il est en revanche moins étonnant qu'elle émane de l'esprit d'Eckhaus Latta, maison de haute couture réputée pour son style avant-gardiste et iconoclaste. "Nous n'avons jamais été attirés par cette idée de réunir un groupe de mannequins de même sexe, origine, taille, poids et silhouette, avec des tenues et maquillages identiques", confie Zoe Latta, co-fondatrice, dans un entretien accordé à Vogue.

Sur la toile, les avis sont mitigés. Beaucoup n'ont pas hésité à encenser l'initiative en postant des commentaires dithyrambiques sur Instagram : "Elle a l'air de conquérir le monde ", "La maternité, c'est chic", "La féminité dans toute sa splendeur". D'autres au contraire lui ont réservé un accueil plutôt froid : "Devrions-nous nous réjouir que cette mannequin passe tout son temps à travailler au lieu de prendre soin d'elle-même et de son futur bébé ?". Sur les clichés pris lors du défilé, on peut d'ailleurs constater la stupeur sur le visage des spectateurs. Certains rient, prennent des photos, tandis que d'autres affichent ostensiblement leur désapprobation.

Un esprit "friends and family"

En juin dernier, l'athlète Alysia Montano avait elle aussi fait l'objet de commentaires indignés de la part d'internautes. La sportive avait couru le 800 mètres (avec l'accord de son médecin) alors qu'elle était enceinte de 5 mois. "L'idée n'était pas de mettre la pression sur les autres femmes pour qu'elles courent pendant leur grossesse mais plutôt de montrer que nous sommes toutes différentes", avait-elle expliqué au Washington Post.

Dans le cas de Maia Ruth Lee, l'idée était surtout de transmettre un esprit "friends and family", raconte à Vogue la directrice de casting Rachel Chandler, maman depuis peu, à l'instar de plusieurs membres féminines de son équipe. "Au final, tout est une question d'inclusion", a commenté la future maman, avant d'ajouter :"J'apprécie cela". Et nous aussi, on apprécie.