Cette photo poignante illustre le combat des femmes qui font une FIV

Cette photo a rencontré un grand succès sur la Toile
Cette photo a rencontré un grand succès sur la Toile
Afin d'illustrer le combat qu'elle a dû mener pour tomber enceinte, une femme a pris en photo sa fille entourée des dizaines de seringues qu'elle a utilisées pour sa fécondation in vitro. Partagée par une clinique américaine spécialisée, cette image émouvante a rencontré un grand succès sur la Toile.
A lire aussi
Cette BD poignante illustre ce que ressentent les enfants du divorce
News essentielles
Cette BD poignante illustre ce que ressentent les enfants...

Une photo illustrant le combat d'une femme pour devenir mère par fécondation in vitro été plébiscitée sur la Toile ces derniers jours. On y voit une toute petite fille en train de dormir paisiblement. Autour d'elle ont été disposées des dizaines de seringues et d'ustensiles médicaux qui forment un coeur.

Cette photo poignante réalisée par une maman désireuse de montrer combien le processus pour avoir un enfant par fécondation in vitro peut être long et douloureux s'est répandue après qu'une clinique spécialisée dans la fertilité l'a partagée. Voici la légende qui l'accompagnait : "Wow, quelle photo. Merci à Sher Fertility à Saint Louis et à Angela, la patiente du docteur Dayal, qui nous montre à quel point il a fallu d'amour pour fabriquer cette magnifique petite fille."

On le sait peu, mais les femmes qui font une fécondation in vitro pour tomber enceinte doivent suivre un protocole strict à base d'injections d'hormones destinées à stimuler la production d'ovules au cours du cycle menstruel. Parfois, le nombre d'injections quotidiennes peut aller jusqu'à trois, non sans effets secondaires sur l'organisme. Ce n'est pas tout. Souvent, elles doivent également s'injecter un médicament qui a pour but d'empêcher que l'ovulation n'ait lieu avant que les oeufs soient à maturité, puis un nouveau produit une fois que ceux-ci sont prêts.

Par ailleurs, les mamans en devenir doivent subir une batterie de tests sanguins réguliers avant le prélèvement des ovules, qui, une fois fécondées in vitro, seront réimplantées à l'aide d'un cathéter. Un vrai parcours du combattant illustré par le nombre de seringues placées par cette maman autour de son bébé, qui a depuis confié ne pas les avoir toutes utilisées sur la photo.

Cette dernière explique également qu'elle souhaitait que d'autres couples en train de faire une fécondation in vitro puissent voir ce cliché pour qu'il leur "donne du courage". "Les seringues étaient la partie facile. C'est surtout l'aspect émotionnel, les montagnes russes par lesquelles on passe qui sont difficiles à gérer". Sa photo a été partagée par des millliers de personnes et vues par près d'un demi-million d'internautes.