Cette pilule contraceptive sans hormone pourrait révolutionner la vie des femmes

Cette nouvelle pilule végétale devrait bientôt être commercialisée
Cette nouvelle pilule végétale devrait bientôt être commercialisée
Des chercheurs américains seraient en train de finir de développer une nouvelle pilule contraceptive végétale et sans hormone. Une bonne nouvelle qui pourrait annoncer une révolution pour des millions de femmes dans le monde.
A lire aussi
La pilule contraceptive préserve les femmes du cancer de l'utérus, d'après une étude
News essentielles
La pilule contraceptive préserve les femmes du cancer de...

Enfin ? C'est une petite révolution qui pourrait bientôt voir le jour dans le monde de la contraception. Après la pilule pour hommes, voici la pilule sans hormones. Car si la pilule classique empêche les grossesses, elle engendre aussi de nombreux effets secondaires (baisse de la libido, prise de poids, augmentation du risque d'AVC...). Il était donc urgent de se pencher sur le problème et de trouver une alternative aux hormones de synthèse. Et grâce à des chercheurs de l'université de Berkeley en Californie, c'est aujourd'hui chose faite. Ils ont conçu une pilule formulée avec deux principes actifs végétaux : la pristimerine (extraite d'une vigne chinoise) et le lupéol (que l'on trouve dans la mangue, le pissenlit et l'olive).

Une avancée historique

En plus d'être végétale et très efficace, cette pilule pourrait être déclinée pour les hommes sous forme de patch. On ne connaît pas encore la date de commercialisation (la phase de tests en labo n'est toujours pas terminée), mais pour Polina Lishko, professeure adjointe de biologie moléculaire et cellulaire, "si on peut utiliser un composé dérivé de la plante, non toxique et non hormonal en moindre concentration pour prévenir la fécondation, il pourrait potentiellement s'agir de la meilleure option", a-t-elle confié à The Independent.

L'histoire de la pilule n'en est pas à son premier tournant historique. C'est en 1951 que Luis Miramontes a réussi à synthétiser la noréthistérone, principe actif de la pilule. Après des tas de tests, elle est lancée sur le marché en 1960. Malgré cette grande révolution dans la vie des femmes, beaucoup de ces contraceptifs ont été mis en cause (les pilules dites de 3e génération). C'est pourquoi les chercheurs se sont mis à réfléchir à des solutions 100% végétales afin d'éviter les effets secondaires. Une avancée historique sans produit de synthèse qui serait même 10 fois plus efficace que les produits hormonaux selon les premiers tests.