Comment optimiser sa colère (et en faire un moteur)

Apprendre à gérer sa colère et à en tirer profit
Apprendre à gérer sa colère et à en tirer profit
La colère est une émotion normale et naturelle. Pourtant, elle engendre parfois des réactions contre-productives et paralysantes. Voici les conseils pour apprendre à la gérer et en tirer profit.
A lire aussi
Égalité des sexes dans les manuels scolaires : en progrès, mais peut mieux faire
News essentielles
Égalité des sexes dans les manuels scolaires : en...

La colère a une mauvaise réputation, particulièrement pour les femmes. Si on s'énerve, on nous traite rapidement d'"hystérique" et nous demande de vite nous calmer et de sourire. Si les clichés ont la vie dure, nous avons pourtant le droit d'être en colère. Mieux, nous pouvons utiliser cette énergie pour mieux avancer.

Quand on est en colère, c'est généralement parce que l'on vit une situation stressante ou frustrante. S'il est difficile de se contrôler et de réguler ses propres émotions, il est cependant possible d'apprendre à canaliser sa colère, pour en tirer profit.

C'est quoi la colère ?

La colère étant une émotion, il faut avant tout différencier les sentiments ressentis du comportement. "Quand nous pensons à la colère, nous pensons plus souvent aux gestes qui en découlent plutôt qu'à ce qu'on ressent", explique Scott Dehorty, assistant social, au site SheKnows. "Le comportement est l'agression, le sentiment est la colère. La colère est pourtant une réaction normale et naturelle à un tas de situations. Les gens ont tendance à se fâcher quand ils se sentent menacés, fâchés, trahis, persécutés ou témoins d'une injustice", ajoute-t-il.

"La colère est une émotion saine, mais uniquement dans une certaine mesure", indique John Hamilton, chef de la clinique Mountainside. "Si une personne se met en colère, elle a besoin de comprendre que c'est une opportunité d'apprendre comment la gérer, pour être en paix avec elle-même", explique-t-il.

"La colère peut nous aider à canaliser notre énergie, mais elle peut aussi être violente et hostile. La clef est de reconnaître le sentiment enfoui sous la colère", ajoute le spécialiste.

Pour apprendre à canaliser sa colère et la transformer en une bonne énergie, il existe des méthodes simples et efficaces.

Comprendre la cause de l'énervement

La colère n'est pas seulement une émotion saine, elle nous aide aussi à déterminer ce qui nous motive. La meilleure façon d'y faire face ? Comprendre ce qui provoque votre colère et si elle est liée à un sentiment de peur, de tristesse ou encore de blessure.

Une fois le sujet établi, vous pouvez réfléchir aux différentes solutions qui s'offrent à vous. Même si vous n'arrivez pas à vous calmer, cette méthode aide à ne pas s'énerver davantage.

Collecter les informations

"Je pense que la meilleure façon d'apprendre à gérer sa colère est de lister tout ce qu'on peut sur notre sentiment et notre ressenti. Il faut apprendre de ses erreurs et ainsi, la prochaine fois, vous saurez comment réagir face à une telle situation", indique l'expert John Hamilton.

Apprendre de sa colère

Comme beaucoup d'autres choses, la colère est une expérience qui peut vous en apprendre beaucoup sur votre personnalité et sur ce qu'il se passe dans votre vie. Si vous avez pu établir que votre colère provenait d'une trahison, vous pouvez alors décider de l'accepter et de pardonner la personne responsable (ou pas).

Faire le point

Il arrive que l'on se mette en colère pour de fausses raisons. Vous pouvez trouver une simple excuse pour vous énerver contre quelqu'un, simplement parce que vous avez passé une mauvaise journée ou parce que vous êtes fatigué. Ne vous blâmez pas, malheureusement, cela arrive à tout le monde.

Vous devez comprendre que vous ne pouvez pas tout contrôler et qu'il faut aussi apprendre à gérer son sentiment de frustration.

Agir

Parfois, comprendre sa colère n'est pas la partie la plus difficile. Si vous êtes face à une injustice, vous devez essayer de mettre ce sentiment à profit pour défendre votre cause. Vous devez utiliser cette colère comme une motivation pour faire changer les choses.

Les dossiers