Comment avoir l'air jeune pourrait impacter votre carrière

Avoir l'air jeune au travail
Avoir l'air jeune au travail
Malgré tous les avantages qu'une apparente jeunesse peut comporter, au travail, faire plus jeune que son âge n'est pas non plus sans quelques inconvénients. Heureusement, notre comportement peut nous aider changer la donne.
A lire aussi
Dépression des jeunes mères : des impacts sur le développement de l'enfant
mère
Dépression des jeunes mères : des impacts sur le...

Faire plus jeune que son âge n'est pas toujours aussi enviable qu'on pourrait le penser. Au travail, notamment, où notre prétendue jeunesse peut nous desservir. "Vous êtes la nouvelle stagiaire ?" voilà une question à laquelle une trentenaire en paraissant dix de moins va devoir s'habituer tant bien que mal. Et lorsque l'on a plusieurs années d'expériences professionnelles derrière soi, être traitée comme une jeunette peut très vite devenir vexant car, quand bien même vos collaborateurs auraient fini par enregistrer que vous êtes en poste - tout comme eux - votre apparente jeunesse influera tout de même sur le fait que nombre d'entre eux ne vous prendront pas suffisamment au sérieux. Mais est-on forcément jugées différemment si l'on fait plus jeune que son âge ?

D'après une étude relayée par Refinery29, notre physique affecte la façon dont les gens se comportent avec nous au travail. Ainsi, plus nous sommes physiquement attrayantes, mieux nous serons traitées et plus nous sommes grandes et mieux nous gagnerons.

Les préjugés physiques

Le Dr. Joan Harvey, psychologue et conférencière à la Newcastle University, explique que nous jugeons constamment les gens en fonction des signaux non verbaux qu'ils renvoient et cela inclut également leur physique. "C'est ce que nous appelons en psychologie la perception interpersonnelle" souligne-t-elle. La psychologue ajoute ensuite que dans beaucoup de cultures, on accorde une valeur de respect à l'âge, aussi "si l'on pense que vous êtes plus vieux, on vous respectera davantage."

À ces signaux non-verbaux se mêlent des jugements basés sur des stéréotypes, note Jonny Gifford, conseiller en comportement organisationnel au CIPD. "Lorsque nous cherchons des informations sur quelqu'un, nous faisons des raccourcis mentaux et remplissons les blancs en se basant sur des hypothèses", reconnaît-il. Un raccourci mental qui risque donc de biaiser la réalité. Par exemple, explique-t-il "si vous êtes en réunion et que vous essayez de déterminer le point de vue à considérer, il est fort probable que l'âge perçu entre en ligne de compte".

Travailler sa posture

La bonne nouvelle, c'est que ces préjugés peuvent être modifiés et l'on peut tourner nos caractéristiques physiques à notre avantage. Ainsi, le psychologue des affaires Michael Guttridge constate que si "souvent, les gens moins grands sont considérés comme de petites dynamos ou des boules d'énergie, on peut travailler sur cela". Tout comme notre attitude peut nous permettre de modifier le regard que les autres posent sur nous quand nous paraissons plus jeune que notre âge réel et nous permettre d'être traitée avec d'avantage de respect et d'attention. Pour ce faire, le Dr. Joan Harvey délivre quelques tips : "Si vous voulez avoir l'air plus confiant, gardez votre dos droit, vos épaules vers le bas et votre tête bien droite, comme si vous marchiez avec des livres sur votre tête. Cela change votre position et vous donne l'air plus confiant". Bon et puis si rien de tout ceci ne fonctionne, vous vous réconforterez à chaque nouvelle bougie soufflée, pendant que les autres, ceux qui font bien leur âge, retiendront, eux, une larmichette.