Contraception : 8 mythes à oublier au plus vite

Car le test, lui, ne ment pas
Car le test, lui, ne ment pas
Faire l'amour pendant ses règles, pratiquer la méthode du retrait... Un certain nombre de fausses croyances circulent sur les moyens de ne pas tomber enceinte. On fait le point sur les soit-disant contraceptifs qui n'en sont absolument pas.
A lire aussi
Contraception : pourquoi les Françaises continuent de bouder la pilule
News essentielles
Contraception : pourquoi les Françaises continuent de...

1- On ne peut pas tomber enceinte pendant ses règles

Une idée reçue dont on a toutes déjà eu vent : pendant ses menstruations, aucun risque de tomber enceinte, on peut avoir des rapports non-protégés. Et c'est absolument faux ! Si en effet, la plupart des femmes ovulent en milieu de cycle, soit 10 à 15 jours après le début de leurs règles, il peut y avoir un risque de conception à tout moment du mois. D'autant que les spermatozoïdes peuvent survivre plusieurs jours dans le corps de la femme.

2- Tant qu'on allaite, pas de risque de grossesse

L'allaitement peut avoir des vertus contraceptives dans certains cas. Il faut que l'enfant ait moins de 6 mois, qu'il soit allaité à temps plein et à intervalles régulières et que nos menstruations ne soient pas revenues. Or, ce dernier point est parfois difficile à distinguer du retour de couche et une grossesse surprise pourrait en résulter. Un contraceptif doit donc être utilisé y compris pendant l'allaitement.

3- Pratiquer la méthode du retrait

Vous pensez que si l'homme se retire juste avant l'éjaculation, il n'y a pas de risque que la femme tombe enceinte ? C'est faux. Durant les rapports, une petite quantité de fluide, aux vertus lubrifiante, s'écoule du sexe de l'homme. Et celui-ci contient également des spermatozoïdes. La méthode du retrait n'est donc pas 100 % fiable.

4- Prendre une douche après chaque rapport

S'il suffisait de prendre une douche vaginale ou un bain après un rapport sexuel pour éradiquer tout risque de grossesse, la pilule, le préservatif et autre stérilet n'auraient pas fait leur apparition. Ces douches n'ont aucun effet spermicide.

Une douche n'est nullement contraceptive
Une douche n'est nullement contraceptive

5- N'avoir eu qu'un seul rapport non protégé

Un seul rapport non protégé peut suffire à tomber enceinte. Un mode de contraception est la seule garantie sûre pour éviter une grossesse.

6- Ne plus être dans la fleur de l'âge

Si le taux de fertilité des femmes chute avec l'âge, elles peuvent tomber enceintes tant qu'elles n'ont pas atteint la ménopause. Pour s'épargner une grossesse tardive non désirée, seule une méthode contraceptive fonctionne.

7- N'avoir que des rapports occasionnels

Ne pas prendre la pilule, ni utiliser des préservatifs au prétexte qu'on ne fait pas souvent l'amour et que donc, on n'a peu de chances de tomber enceinte, c'est omettre qu'à chaque rapport, même espacé, on risque de tomber enceinte. Le préservatif peut alors se présenter comme une bonne alternative anticonceptionnelle.

8- On ne peut concevoir que deux jours dans le mois

Autre croyance erronée, le fait que notre période de fertilité ne dure que 2 jours chaque mois. En réalité, elle dure six jours pour la majorité des femmes, la période de fertilité s'étend donc et ce d'autant plus que les spermatozoïdes peuvent survivre plusieurs jours dans le corps de la femme. Faire l'amour sans se protéger deux jours avant notre date d'ovulation est donc à oublier si l'on n'a pas de désir de grossesse.