Des collants pour dénoncer l'effet pervers de "l'avant-après" sur Instagram

Avec une paire de collants, elle fait la guerre aux montages "avant-après" qui pullulent sur Instagram
Avec une paire de collants, elle fait la guerre aux montages "avant-après" qui pullulent sur Instagram
Sur Instagram, les montages "avant-après" censés montrer aux autres son incroyable perte de poids sont extrêmement nombreux. Mais sont-ils tous vraiment honnêtes ? A l'aide d'une simple paire de collants, une jeune femme vient de démontrer que les images sont parfois trompeuses...
A lire aussi
Nabilla se montre naturelle et sans maquillage sur Instagram
people
Nabilla se montre naturelle et sans maquillage sur Instagram

Naviguer sur Instagram peut parfois pousser à la totale remise en question de sa petite personne. Quand elles ne sont pas en vacances à l'autre bout du monde, les "influenceuses" postent des clichés de leurs nouveaux looks ultra luxe ou de leur dernier repas aussi sain qu'appétissant. Cet art de la mise en scène a atteint son paroxysme avec la tendance des photos avant-après. Mais cette fois-ci, ce n'est plus tant la lumière et les accessoires qui donnent de la valeur ajoutée au cliché que le sujet lui-même.

Popularisée par des fitgirls comme Kayla Itsines qui vendent des méthodes drastiques pour se sculpter un corps de rêve en un temps record, la tendance des clichés avant-après se résume simplement : le montage met généralement en scène une jeune femme avant et après son régime/nouveau programme sportif. A chaque fois, cette dernière apparaît complètement changée entre la première et la deuxième image. Son corps est tonique, les petits bourrelets ont disparu, ses fesses sont fermes et galbées. Bref, elle est littéralement transformée, et ça forcément, ça envoie des petits signaux contradictoires à notre cerveau. On commence par trouver ça inspirant, puis démotivant, puis carrément déprimant. D'où la totale remise en question de notre petite personne.

La bonne nouvelle, c'est que de temps en temps le petit monde parfait d'Instagram vacille. A force de vanter un mode de vie bien trop sain pour être honnête, les adeptes de la fitspo en viennent à se remettre en question publiquement. C'est le cas notamment des gourous du fitness Anna Victoria (1,3 millions d'abonnés) et Ashlie Molstad (37 000 abonnés) qui ont choisi de se montrer sous leur vrai jour. Au programme : une photo sans artifice avec petit ventre rond et cellulites apparents. Et finalement, quoi de plus inspirant qu'une femme "comme nous" ?

Une paire de collants pour marquer un point

C'est pour casser un peu plus le mythe de la perfection véhiculé par les photos avant-après que Milly Smith, 23 ans, a eu l'idée de publier un montage où elle apparaît simplement vêtue un soutien-gorge et une paire de collants. Sur la première image, la jeune Américaine apparaît la taille fine tandis que sur la seconde, son collant est placé différemment et fait ressortir son ventre. Elle écrit simplement :

"Même fille, même jour, même moment. Pas avant et après, pas de transformation suite à une perte de poids. (...) Nous sommes tellement aveuglés que nous ne voyons même plus à quoi ressemble un corps lorsqu'il ne prend pas la pose. Nous sommes tellement aveuglés par ce que la beauté devrait être que certaines personnes sont capables de me trouver moins attirante en l'espace d'une photo. N'est-ce pas totalement ridicule ? (...) Ne vous comparez pas aux autres, vivez pour vous-même. Il n'y aucune personne sur terre qui vous ressemble et c'est plutôt merveilleux quand on y pense. Le monde n'a pas besoin d'une nouvelle copie, il a besoin de vous".

Milly Smith n'en est pas à son premier coup d'essai. Cette étudiante en médecine et jeune maman utilise Instagram depuis longtemps pour partager avec ses abonnés ses combats contre les troubles alimentaires, la dépression, ou l'endométriose. Loin du compte Instagram plus que parfait, la jeune femme a fait de la plateforme un espace réconfortant, sûr et convivial. Millie y partage aussi bien des messages inspirants et féministes que des photos où elle s'affiche telle qu'elle est vraiment. Bien décidée à démontrer à ses 49 000 followers que les photos avant-après ne doivent pas être prises au sérieux, elle a publié plusieurs montages de son corps... transformé certes, mais grâce à des positions stratégiques et des logiciels. Une fille à suivre de près, assurément.