Devenir vegan, ça veut dire quoi ?

Devenir vegan
Devenir vegan
Le véganisme a le vent en poupe. Ce régime alimentaire qui exclut toute consommation de produits issus des animaux ou de leur exploitation est aussi un mode de vie. Quentin du blog Merci Vegan nous détaille les différentes dimensions du véganisme.
A lire aussi
Je ne peux pas m'empêcher de taquiner mon crush : ça veut dire quoi ?
News essentielles
Je ne peux pas m'empêcher de taquiner mon crush : ça veut...

Le véganisme est un mode de vie qui se fonde sur le refus de l'exploitation animale. La principale dimension est l'alimentation végétalienne, qui non seulement exclut la viande et le poisson (comme pour un végétarien), mais aussi tous les produits d'origine animale.

Pour dire non à l'exploitation animale, un végan choisit aussi de ne porter aucun vêtement contenant des matières animales, et dit non au maquillage passant par des tests sur des animaux.

1- Adopter une alimentation végétalienne

Manger vegan signifie ne consommer aucun produit d'origine animale. Le régime alimentaire vegan exclut donc la viande, le poisson, les oeufs, les produits laitiers ainsi que le miel.

La raison est que les animaux ont des conditions de vie particulièrement difficiles dans les abattoirs. La lumière du jour est quasiment inexistante, les espaces sont très réduits, que ce soit pour les porcs, les boeufs ou encore les poules.

Ainsi, un vegan se tourne vers les aliments d'origine végétale comme les fruits à coque, les graines, ou tous les substituts à la viande tels que le tofu ou le seitan. Et bien sûr, les fruits et légumes sont une composante essentielle de l'alimentation vegane.

Il faut savoir que l'alimentation végétalienne comprend tous les nutriments, minéraux et vitamines d'une alimentation classique. La seule carence potentielle est la vitamine B12, qu'il est possible de trouver dans des compléments alimentaires.

2- Se maquiller éthique

La loi française interdit certes les tests sur les animaux, mais il existe encore des entreprises qui font des tests sur des lapins pour lancer une nouvelle marque de maquillage. En Chine, la grande majorité des entreprises utilisent des tests pour essayer leurs nouveaux produits.

Et ces tests impliquent de la violence car les lapins subissent des tests sur plusieurs parties du corps dont les yeux et la peau. Cela a pour conséquence des douleurs voire des blessures.

Pour trouver des alternatives, il existe des marques cruelty-free qui proposent des produits ne contenant aucune matière animale, sans tests au préalable sur un lapin.

3- S'habiller sans matière animale

Une autre dimension du véganisme est l'habillement. Beaucoup de vêtements contiennent des matières animales, ce qui signifie qu'un animal a été abattu pour composer le vêtement.

Ainsi, être vegan signifie arrêter les vêtements en soie, en fourrure, en cuir, ou contenant de la laine.

Pour vous assurer qu'il n'y ait pas de matière animale, vous pouvez privilégier les labels vegans, qui témoignent du respect de plusieurs conditions en adéquation avec le respect de la vie animale. Plus simplement, vous pouvez demander en magasin quels sont les vêtements ne contenant aucune matière animale.

4- Choisir des loisirs responsables

Enfin, un domaine essentiel dans le véganisme est le domaine des loisirs. Beaucoup d'endroits utilisent les animaux, les privant de leur liberté et environnement naturel.

Ainsi, les vegans disent non aux corridas (pour la protection des taureaux), aux aquariums (pour les dauphins), aux zoos et aux cirques, car ces lieux privent les animaux de leur liberté.

Les animaux sont souvent enlevés de leur famille et de leur environnement pour devenir les acteurs de ces lieux de divertissement.

Changer ses habitudes afin de ne plus cautionner ces conditions de vie imposées aux animaux est le style de vie que prône le véganisme.

Quentin de Merci Vegan

À voir
Aussi