En Suède, tous les lycéens vont recevoir un livre sur le féminisme

L'essai de la romancière nigériane Chimamanda Ngozi Adichie sur le féminisme va être offert à tous les lycéens suédois. Un bon moyen de faire entrer la discussion sur l'égalité des sexes à l'école.
A lire aussi
"Chavela Vargas", portrait poignant d'une icône féministe de la musique mexicaine
News essentielles
"Chavela Vargas", portrait poignant d'une icône féministe...

C'est Noël avant l'heure pour les lycéens suédois. A partir de ce mois-ci, chaque citoyen âgé de 16 ans va ainsi recevoir gratuitement une copie de Nous sommes tous des féministes, un essai de l'auteure nigériane Chimamanda Ngozi Adichie adapté de l'un de ses propres discours TED donné en décembre 2012. Le lobby des femmes suédoises (Swedish Women's Lobby) s'est associé à la maison d'édition Albert Bonniers Förlag ainsi qu'à plusieurs autres partenaires pour lancer cette campagne.

Traduit en suédois depuis le 1er décembre, l'essai a déjà été distribué près de 100 000 fois. Selon The Guardian, les associations vont également donner des lignes directrices aux professeurs pour que ces derniers puissent ouvrir des discussions sur l'égalité des sexes, les discriminations liées au genre et le féminisme avec leurs élèves.

Un discours fort entré dans la pop culture

Dans son discours prononcé il y a maintenant trois ans, Chimamanda Ngozi Adichie évoque son parcours de femme noire féministe et partage son point de vue sur la construction du genre et sur la sexualité. Vu plus de 2 millions de fois sur YouTube, le discours a fortement gagné en popularité grâce à la chanteuse Beyoncé qui en a samplé un passage sur son titre Flawless sorti en décembre 2013. La romancière y explique notamment :

"Nous apprenons aux filles à se rétrécir, à se faire plus petites. Nous disons aux filles : Tu peux avoir de l'ambition, mais pas trop. Tu dois viser le succès, mais ne pas avoir trop de succès. Sinon, tu vas menacer l'homme".

Concernant la masculinité moderne, Chimamanda Ngozi Adichie estime que les garçons sont autant enfermés dans des carcans de genre que les filles : "Nous devons élever nos garçons différemment. Nous leur rendons un très mauvais service en les élevant comme ça. Nous étouffons l'humanité qui est entre eux. Nous définissons la masculinité d'une façon très étroite. La masculinité devient cette petite cage dure dans laquelle nous mettons les garçons. Nous enseignons aux garçons qu'ils doivent être effrayés par la peur. Nous leur disons qu'ils doivent être effrayés par la faiblesse et la vulnérabilité".

Nous sommes tous des féministes

"Voilà pourquoi je suis féministe"

A l'occasion du lancement de la campagne, Clara Berglund du Swedish Women's Lobby, a déclaré : "Voici le livre que j'aurais voulu que tous mes camarades garçons aient lu quand j'avais 16 ans. Cela me semble tellement important de participer à ce projet. C'est un cadeau aux lycéens mais c'est aussi un cadeau que l'on se fait à nous-mêmes et aux générations futures".

De son côté, Chimamanda Ngozi Adichie a enregistré une vidéo à l'attention des jeunes Suédois. Elle y explique notamment pourquoi elle est féministe : "Je suis féministe parce que je veux vivre dans un monde plus juste. Je suis féministe parce que je veux vivre dans un monde où l'on ne dira jamais à une femme ce qu'elle peut et ne peut pas faire parce qu'elle est une femme. Je veux vivre dans un monde où hommes et femmes sont plus heureux. Un monde où ils ne seraient pas contraints par leur genre. Je veux vivre dans un monde où les hommes et les femmes sont véritablement égaux. Voilà pourquoi je suis féministe".

Nous sommes tous des féministes, de Chimamanda Ngozi Adichie, éditions Folio, 2 euros

Le discours TED donné par Chimamanda Ngozi Adichie en 2012