Entretien d'embauche : comment valoriser ses changements fréquents d'emploi ?

Entretien d'embauche : comment valoriser ses changements fréquents d'emploi ?
Entretien d'embauche : comment valoriser ses changements fréquents d'emploi ?
À la recherche d'un emploi après plusieurs changements de poste, vous craignez que les recruteurs vous cataloguent comme un "zappeur" ? Voici une démarche pour convertir cet apparent handicap en un puissant levier de différenciation.
A lire aussi
Entretien : quelles questions poser au recruteur ?
Mag
Entretien : quelles questions poser au recruteur ?

Capitalisez sur votre expérience et définissez un projet

Toute expérience a la valeur que vous lui donnez et que vous saurez "vendre" à votre interlocuteur. Non pas seulement en parole mais aussi par votre attitude. Aussi, la première personne que vous devez convaincre c'est vous !

Faites la liste de toutes vos expériences et décomposez la 1ère expérience en compétences.

Exemple :
Pour un réceptionniste d'hôtel : Ponctualité et rigueur ; Accueil de client ; Organisation et suivi administratif ; Gestion des réclamations ; utilisation d'un logiciel dédié ; Connaissance du tourisme etc.

Puis passez à l'expérience suivante comme dans le tableau ci-dessous.
Faites le cumul des durées de chaque compétence et tirez-en les conclusions qui s'imposent.

.

Vous pouvez valoriser psychologiquement votre expérience en la convertissant en heures de formation.
Sachant qu'une formation métier, réceptionniste par exemple, s'étale sur 10 mois et représente 400 heures.
Prenez l'exemple théorique de la compétence B qui cumule 36 mois et représente 1 260 heures.

Vous pourriez présenter votre expérience A et puis votre expérience B etc... et ainsi tomber dans le piège de souligner en rouge le côté "zapping".

Mais vous pouvez procéder autrement en expliquant : "En ce qui concerne l'accueil, j'ai appris à en maîtriser les différentes facettes au cours d'une période de 3 ans au travers de trois hôtels réputés. Ce qui m'a permis de découvrir de nouvelles méthodes différentes mais complémentaires."

Complétez votre analyse en regroupant vos compétences par grandes fonctions, métiers, type d'entreprises, type de clients etc.

Cette étape vous permettra de dégager les grandes lignes de votre histoire, base sur laquelle vous construirez plus facilement votre scénario.

Après cette analyse, vous vous sentirez probablement différent et verrez s'estomper l'aspect "zappeur" de votre CV.

Notez, en plus de cette analyse rationnelle, que le fait de changer de poste assez souvent démontre aussi une forte adaptabilité à de nouveaux environnements, de nouvelles méthodes et que cela demande pas mal de dynamisme, de goût pour le mouvement et une certaine capacité au changement. Ce sont des qualités fortement appréciées dans le contexte actuel.

Passons maintenant à la stratégie

Mettez-vous à la place du recruteur et imaginez son auto-conversation lui susurrant : "Ce candidat me paraît bien mais est-il fiable ? Va-t-il durer dans le temps ?" Si, au travers de votre attitude et de votre discours, il est capable de vous imaginer à un horizon de 3 ans, dites vous que vous avez réussi l'essai. Il vous reste maintenant le transformer !

Vous devez opérer un repositionnement de votre expérience professionnelle. Vous ne pouvez atteindre cet objectif qu'en l'inscrivant de façon très nette et très claire dans une perspective d'avenir.
Voici la trame qui vous permettra de construire la nouvelle trajectoire de votre "histoire personnelle".

Constat
Vous faites le constat de votre période zapping.
"N'ayant pas de contraintes familiales, je pouvais me permettre de voyager, de me consacrer à mon art, à ma passion..."
"J'ai voulu élever notre garçon jusqu'à l'âge de 3 ans et ai effectué jusqu'ici des missions de type alimentaire."

Déclencheur
"Aujourd'hui, j'ai de nouveaux engagements : l'achat d'une maison, la fondation d'une famille, la reprise d'une carrière...".

Décision
"J'ai pu apprécier les avantages de la mobilité mais aujourd'hui mon choix est de m'inscrire dans la durée."
"J'ai pris conscience de la valeur de mon expérience mais aujourd'hui je veux l'inscrire dans la durée..."

Projet
"Mon projet à terme, d'ici 5 ans, (pas moins) est de créer une entreprise, ou de sécuriser ma position sociale et familiale...ou d'accéder au poste supérieur ou complémentaire à... (la fonction pour laquelle vous postulez)."

Preuve
Vous devriez être en mesure d'apporter une preuve de votre engagement.
"Ma première étape est de réussir dans ce poste (celui pour lequel vous postulez) c'est pourquoi : je me suis inscrit à un cours du soir ou, j'ai entrepris une recherche dans ce domaine ou je me inscris à un club de..."
Travaillez votre scénario en fonction du poste auquel vous allez postuler. Testez-le auprès de quelque relation choisie. Plus vous vous sentirez à l'aise plus votre interlocuteur le sera aussi.

Cas de figure particulier

Si malgré votre bilan, vous constatez que ce mode de vie vous convient malgré tout, l'intérim reste une bonne stratégie et si vous souhaitez bâtir un futur plus stable mais que vous n'y arrivez pas, dans ce cas, rapprochez-vous d'un coach pour vous aider à dépasser ce "blocage". Entreprendre une formation longue durée est parfois très salutaire.

Il reste le cas où la solution consiste à créer son emploi mais cela est une autre histoire...


Retrouvez plus de conseils et des ressources gratuites sur le blog de Marc Roussel