Epiphanie 2016 : quand mangerons-nous de la galette des rois, et pourquoi ?

Galette des rois
Galette des rois
Comme chaque année, à peine la bûche digérée qu'il faut déjà penser à la traditionnelle galette des rois que l'on déguste pour l'Epiphanie. Mais pourquoi au juste ?
A lire aussi
Galette des rois : la recette aux poires et aux pépites de chocolat qu’on vous enviera
Mag
Galette des rois : la recette aux poires et aux pépites...

Comme le veut la tradition, c'est le premier dimanche du mois de janvier (car le 6 janvier, véritable date, n'est pas chômé) que l'on dégustera la traditionnelle galette des rois afin de célébrer l'Epiphanie. Un moment de convivialité qui survient juste après les fêtes de fin d'année alors que tout le monde a déjà bien trop mangé et ne pense qu'à une chose : faire une pause. Heureusement, il existe de très nombreuses recettes différentes de galette des rois, même des versions allégées !

C'est quoi l'Epiphanie ? Et pourquoi de la galette ?

Le mot Epiphanie veut dire "apparition". Ce moment correspond en fait à la rencontre entre les rois mages (guidés par une étoile) et Jésus alors bébé. Afin de célébrer cette naissance pas comme les autres, les rois mages ont apporté des présents au bébé, tels que de l'or ou encore de l'encens.

La tradition de la galette des rois est arrivée nettement plus tard (autour du 13e siècle) et a été instaurée par l'église. Selon cette tradition, il fallait partager la galette en autant de parts que de personnes présentes sans oublier d'ajouter une part qui était offerte au premier pauvre que l'on croisait. Aujourd'hui, on continue dans de nombreux pays à tirer les rois.

Quant à l'idée de la fève, elle viendrait de la Roma antique et des festivités des Saturnales où les maîtres et les esclaves échangeaient leurs rôles pendant une journée. Pour savoir qui serait le roi, il fallait alors découvrir une graine cachée dans un morceau de pain.

En attendant le jour J, vous pouvez découvrir toutes nos recettes de galettes des rois qui changent un peu de la frangipane.