Faire du toboggan avec son enfant est-il dangereux ? Les médecins alertent

Les médecins alertent sur les risques de faire du toboggan avec votre enfant
Les médecins alertent sur les risques de faire du toboggan avec votre enfant
Que ce soit lors d'une sortie dans un parc d'attractions ou dans le square à côté de chez vous, le toboggan représente une activité incontournable pour vos enfants. Vous pensez le protéger en l'accompagnant dans la descente ? Méfiez-vous, car cela pourrait produire l'effet inverse, alertent des médecins.
A lire aussi
DIY de Noël : comment faire une maison en pain d'épice avec un enfant
News essentielles
DIY de Noël : comment faire une maison en pain d'épice...

"Tu as peur de descendre tout seul ? Allez, je t'accompagne." Voici les propos bienveillants que vous, parents, pourraient adresser à votre enfant quand il s'apprête à glisser sur un toboggan. L'intention est louable, cela ne fait aucun doute. Mais d'après le pédiatre américain Charles Jennissen, ce réflexe protecteur exposerait votre bambin à un plus grand danger que s'il descendait tout seul. Egalement professeur à l'université d'Iowa, le Dr Jennissen a dirigé une étude menée aux Etats-Unis entre 2002 et 2015. Selon cette nouvelle enquête présentée au congrès annuel de l'Académie américaine de pédiatrie, plus de 350.000 accidents ont été recensés chez les enfants américains de moins de 6 ans, soit environ 25 000 blessures par an. Les fractures de la jambe représentent la principale blessure, qui surviennent dans 36% des cas. Ces incidents surviennent surtout chez les tout-petits âgés entre 1 et 2 ans.

"Les parents n'ont aucune idée de la gravité des blessures"

Ce phénomène s'explique principalement par le poids du parent qui contribue à accélérer la descente et donc à rendre la chute plus brutale. Les jambes de l'enfant arrivant en premier sur la "piste d'atterrissage", ce sont elles qui prennent les coups. Le pied de l'enfant peut également se retrouver bloqué sous les fesses du parent et plier sous son poids. "Les parents n'ont absolument aucune idée de la gravité des blessures que cela peut engendrer chez les enfants. Ils disent souvent qu'ils ne l'auraient jamais fait, s'ils avaient su", alerte le Dr Jennissen.

Voici donc une double raison de ne pas servir de "siège" à votre enfant lorsqu'il s'amuse dans les toboggans, puisqu'en plus de l'exposer à d'éventuelles fractures, le fait de venir avec lui augmente les sensations de vitesse. Pas idéal donc, si votre enfant est déjà un peu impressionné à l'idée de dévaler la pente. Pour le rassurer, vous pouvez l'attendre en bas pour lui faire comprendre que vous êtes là pour le rattraper en cas de problème. Et s'il refuse de le faire sans vous, cela signifie certainement qu'il n'est pas prêt. Dans ce cas, aucune raison de le forcer.