Faut-il totalement bannir les écrans pour les enfants ?

Les écrans sont-ils néfastes pour les enfants ?
2 photos
Lancer le diaporama
Et si les mises en garde concernant les dangers des écrans sur les tout-petits étaient en fait exagérées ?
A lire aussi
Faut-il donner de l'argent de poche aux enfants ?
News essentielles
Faut-il donner de l'argent de poche aux enfants ?

Les écrans de nos tablettes tactiles, télévision et smartphone risquent-ils réellement d'anéantir les neurones de nos petites têtes blondes ? Pas tant que ça, s'ils sont utilisés avec modération, explique dans sa revue l'American Academy of Pediatrics. En effet, il semble que les effets sur les enfants soient beaucoup moins néfastes qu'ils n'y paraissent. Il serait même temps de revoir nos théories concernant leur usage à l'égard des enfants âgés de moins de deux ans...

La technologie est dans leurs gènes

Selon l'American Academy of Pediatrics, la génération Z aurait la technologie dans le sang. Les ordinateurs vont faire partie intégrante de leur vie et les en priver pourrait au contraire les mettre en difficulté lors de leur entrée à l'école. Les cours de musique, de dessin ou d'informatique, entres autres, sont de plus en plus souvent pratiqués à l'aide d'un écran et d'un clavier. D'ailleurs, rares sont les écoles à ne pas posséder d'ordinateurs à disposition des élèves. Leur permettre de s'y familiariser, c'est une manière de les aider à s'intégrer à la société actuelle dans laquelle la technologie est prépondérante.

Se basant sur de récentes études, l'American Academy of Pediatrics a découvert que l'apprentissage interactif était donc tout à fait utile aux jeunes enfants. En outre, il n'y aurait pas de différence significative entre l'apprentissage par le biais de l'interaction virtuelle et celui enseigné avec l'aide d'un être humain. Un constat qui ne signifie évidemment pas qu'il faille coller son enfant devant l'écran et cesser toute forme d'interaction avec lui, mais la prochaine fois qu'il lorgnera sur l'écran, vous pourriez peut-être lâcher un peu de lest et le laisser faire. Après tout, c'est son épanouissement et sa réussite futurs qui en dépendraient.

La tablette ne doit pas remplacer les jouets

Si les bénéfices accordés aux écrans sont une nouveauté, cela ne veut pas non plus dire que l'on ait à troquer les jouets, peluches et crayons de couleurs de nos enfants contre une tablette numérique. Ni qu'il soit bon de les laisser devant un écran sans surveillance, ni modération. En effet, les effets secondaires négatifs provoqués par les écrans sont bien réels : une utilisation excessive de ces outils technologiques pourraient entraîner des troubles du sommeil, des problèmes de vue, une prise de poids ou encore des sautes d'humeur.

La bonne pratique : le laisser (éventuellement) se servir de la nôtre après y avoir ajouté l'application de contrôle parental et veiller à ce qu'il n'y reste pas scotché pendant des heures.