Au Japon, cette appli trouve des places assises aux femmes enceintes

Au Japon, cette appli trouve des places assises aux femmes enceintes
Au Japon, cette appli trouve des places assises aux femmes enceintes
Cette semaine, une nouvelle application est expérimentée dans le métro de Tokyo pour aider les femmes enceintes à trouver une place assise dans les rames bondées.
A lire aussi
Cette femme de 47 ans apprend qu'elle est enceinte... et accouche une heure plus tard
News essentielles
Cette femme de 47 ans apprend qu'elle est enceinte... et...

C'est le genre d'appli que bon nombre de femmes enceintes aimeraient sans doute voir débarquer chez nous. À Tokyo, la capitale du Japon, les futures mères pourront désormais recevoir un coup de pouce de la part d'une appli pour trouver une place où s'asseoir dans les rames bondées du métro de la ville.

À l'essai cette semaine, cette application permettra de mettre en contact les femmes enceintes avec d'autres passagers prêts à leur céder leur place le temps du trajet.

Une idée pas si bête que ça, quand on sait qu'au Japon, il est plutôt mal vu de parler tout haut dans le métro (même pour demander gentiment une place pour s'asseoir) et qu'en prime, les usagers ont généralement les yeux rivés sur leur smartphone. "C'est peut-être spécifique au Japon mais certaines personnes dans ce pays hésitent à parler à quelqu'un qui pourrait avoir besoin de s'asseoir", a déclaré à l'AFP une porte-parole de Dai Nippon Printing, la société éditrice de l'application.

"De plus, beaucoup de gens regardent leur écran de smartphone et ne se rendent pas compte rapidement que quelqu'un a besoin de s'asseoir", a précisé cette responsable qui n'a pas souhaité donner son identité. "Nous essayons de tirer avantage de cette situation".

D'après l'AFP, il suffit à la femme enceinte d'envoyer discrètement via l'application un message pour trouver une bonne âme qui accepte de lui céder sa place. L'appli se met alors à la recherche de volontaires pré-enregistrés et situés dans la même rame qu'elle. Si elle trouve preneur, la future maman verra alors s'afficher sur son écran un plan des sièges afin de pouvoir rejoindre au plus vite sa place.

Si pour le moment, l'application est encore en phase de test sur une seule ligne de métro et qu'aucune date de lancement n'a été annoncée, il se pourrait bien, si le succès est au rendez-vous que le concept soit étendu aux personnes âgées et handicapées.

Conçue en partenariat avec la société japonaise de messagerie électronique, l'appli fonctionne sans qu'aucune donnée personnelle ne soit dévoilée.