Jiftip : un "préservatif" à l'efficacité douteuse

Jiftip, le préservatif dit "révolutionnaire" aux vertus protectrices douteuses
Jiftip, le préservatif dit "révolutionnaire" aux vertus protectrices douteuses
Un nouveau "préservatif" commercialisé sous la forme d'un petit autocollant vous promet de vous sentir libre dans vos rapports sexuels, en toute sécurité. Les professionnels de santé dénoncent de la publicité mensongère.
A lire aussi
Vin rouge : la prévention de la perte d'audition et ses mille autres vertus
Mag
Vin rouge : la prévention de la perte d'audition et ses...

Et si on laissait tomber le préservatif classique au profit d'une simple languette ? Notre homme ne serait plus encombré par ce bout de latex peu esthétique et peu agréable, et nous pourrions donner libre court à nos désirs sexuels. Telle est la promesse du Jiftip , un préservatif présenté comme un produit révolutionnaire en matière de sexe avec pour slogan : "Feel fredoom, feel safe" (sentez-vous libre, sentez-vous en sécurité).

Un produit inefficace pour protéger du VIH ou des IST

Sur le papier c'est sûr, la proposition fait rêver. Mais attention, car cela ne peut en aucun cas remplacer les préservatifs classiques et ne protège ni des infections sexuellement transmissibles (IST), ni des grossesses non désirées, alertent les professionnels de santé, peu convaincus par ce produit "miraculeux". "Ce sticker présenté comme une révolution pour remplacer le préservatif ne protège pas du VIH/autres IST", écrit l'association Aids sur son compte Twitter.

Interrogée par The Sun Online , Natika Halil, directrice santé sexuelle au Planning familial britannique, confirme : "Il n'y a aucune preuve suggérant que ce produit soit sûr ou efficace et il pourrait être très pénible. Comme la société l'indique elle-même, ce produit n'a pas été approuvé pour prévenir la grossesse ou les infections sexuellement transmissibles - donc, si vous voulez éviter l'une ou l'autre, nous recommandons d'éviter ce produit".

Le slogan "Feel fredoom, free safe" serait donc somme toute de la belle publicité mensongère même si, comme le souligne Natika Halil, la notice de Jiftip précise que ce "préservatif" ne prévient ni des IST ni des grossesses non désirées. "Il ne serait qu'une mesure de confort et d'hygiène", indique la marque. Son argument de vente est donc de d'utiliser un préservatif qui ne préserve pas de grand chose mais qui garantit un rapport plus propre et plus pratique avec plus de sensation. En clair, mettre notre santé en péril au profil de notre plaisir sexuel. Un message qui laisse perplexe.

Le préservatif ultra-fin et ultra-efficace, ce n'est donc pas pour demain. Dommage...