Journée Internationale des Filles : où en sont les droits des enfants et adolescentes ?

Journée Internationale des Filles : où sont les droits des enfants et adolescentes ?
Journée Internationale des Filles : où sont les droits des enfants et adolescentes ?
Qu'est-ce qu'être une fille aujourd'hui ? En ce 11 octobre, décrété Journée Internationale des Filles, on fait le point en une infographie sur la triste réalité que constitue la condition des enfants et adolescentes dans le monde. Et on met en lumière les initiatives qui les aident à devenir des femmes fortes, libres et accomplies.
A lire aussi
Les femmes sans enfant devraient-elles avoir le droit à un congé maternité?
News essentielles
Les femmes sans enfant devraient-elles avoir le droit à...

Les droits des filles sont des droits humains. Pourtant, encore aujourd'hui, en 2017, il est nécessaire d'avoir une Journée internationale qui leur soit dédiée pour attirer l'attention du monde sur le sort de millions de fillettes et adolescentes privées d'un futur heureux, qu'elles auraient choisi.

Premières victimes des inégalités et des discriminations dans le monde, en particulier dans les pays en développement, les filles sont maintenues malgré elles dans un statut inférieur à l'homme qui ne leur permet pas de faire entendre leur voix et de s'extirper de leur situation de pauvreté.

Déscolarisation, mutilations génitales, mariages forcés, grossesses précoces, esclavage... Autant de violations des droits de l'enfant que subissent chaque jour des millions de petites filles et d'ados dans le monde.

À l'aide des chiffres relevés par l'ONG Plan International, qui milite pour l'autonomie et les droits des enfants, nous avons réalisé une infographie sur ces droits bafoués des filles. Ne nous leurrons pas : ces chiffres sont violents car ils mettent le doigt sur une situation qui ne devrait plus exister.

L'éducation des filles comme moteur de liberté

Pourtant, tout n'est pas perdu. Il existe, fort heureusement, des ONG comme Plan International qui militent sur le terrain en faveur de l'égalité et pour offrir aux filles le destin qu'elles auront choisi. En cela, l'éducation joue un rôle primordial. Une petite fille que l'on envoie à l'école a moins de risques d'être mariée de force ou de tomber enceinte. Elle a aussi plus de chances de se construire un avenir qu'elle aura choisi puisque chaque année passée sur les bancs de l'école augmente ainsi son futur revenu de 10 à 20%.

"Il n'existe aucun instrument de développement plus efficace que l'éducation des filles. Si nous voulons que nos efforts aboutissent à la construction d'un monde en meilleure santé, plus pacifique et équitable, les classes du monde doivent être remplies de filles aussi bien que de garçons", affirmait l'ex-Secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan.

Pour faire évoluer la condition des filles dans le monde, il est donc primordial de sensibiliser les communautés, instances gouvernementales et internationales, mais aussi l'opinion publique et médiatique à l'importance de l'éducation comme moteur d'indépendance et de liberté.

Parallèlement, rappelle Plan International, il faut aussi lutter contre les problèmes que rencontrent les filles en milieu scolaire (violences, harcèlement), ainsi qu'après leur cursus scolaire, pour faciliter leur insertion sur le marché de l'emploi (formations professionnelles). En espérant que d'ici quelques années, la Journée Internationale des Filles n'ait plus lieu d'exister.

Infographie Journée internationale des filles
Infographie Journée internationale des filles