L'astronaute à être restée le plus longtemps dans l'espace est une femme

L'astronautePeggy Withson à bord de la Station spatiale internationale
L'astronautePeggy Withson à bord de la Station spatiale internationale
Record battu pour Peggy Withson. De retour sur Terre dimanche 3 septembre après un séjour de presque une année en orbite, l'Américaine aura passé durant sa carrière 665 jours à bord de la Station spatiale internationale. Plus que tous ses confrères masculins.
A lire aussi
Un homme condamné à être déguisé en femme en Iran - vidéo
hommes / femmes
Un homme condamné à être déguisé en femme en Iran -...

Elle aura passé plus de temps que n'importe quel autre astronaute au plus près des étoiles. À 57 ans, Peggy Whitson a fait son grand retour sur Terre dimanche 3 septembre après avoir passé 288 jours à bord de la Station spatiale internationale. Accompagnée de Fiodor Iourtchikhine et Jack Fischer, ses deux collègues russe et américain dans la capsule Soyouz, cette biochimiste de formation a atterri dans les steppes du Kazakhstan, où la NASA l'attendait pour la féliciter pour son exploit.

Une femme d'exception

Car la trajectoire de Peggy Whitson au sein de l'agence spatiale américaine a de quoi impressionner, elle qui collectionne plus de records que l'ensemble de ses compatriote. Après avoir déjà effectué deux précédents séjours dans l'espace – en 2002 et en 2008 – elle aura passé plus de temps dans l'espace que n'importe quel autre astronaute américaine : 665 jours en orbite, soit 196,7 millions de kilomètres parcouru et 4 623 tours de la Terre. D'après la NASA, Peggy Whitson figure en huitième position sur la liste d'endurance des astronautes.

Première femme à avoir piloté la Station spatiale internationale, Peggy Whitson est aussi la femme astronaute la plus âgée de l'histoire de l'exploration spatiale. C'est aussi elle qui détient le record de nombre de sorties extravéhiculaires dans l'espace pour une femme astronaute : dix, soit près de 60h20 passées dans l'immensité spatiale. À titre de comparaison, Thomas Pesquet ne peut s'enorgueillir que de trois sorties en dehors de l'ISS, ce qui place l'Américaine derrière le Russe Anatoly Solovyev qui a effectué 16 sorties et derrière l'Américain Michael López-Alegría, qui a passé 67h40 en dehors de la station pendant ses 10 sorties extravéhiculaires.

Une "ninja spatiale américaine"

Lors du retour sur le plancher des vaches de Peggy Whitson, l'actuel commandant de la Station spatiale internationale Randolph Bresnik n'a pas tari d'éloges pour celle qu'il nomme la "ninja spatiale américaine". "Nous vous sommes redevables pour le dévouement suprême à la mission humaine d'exploration", a-t-il dit à son propos et celui de ses deux collègues.

Lors de sa dernière mission, Peggy Whitson a en effet mené des recherches primordiales pour la NASA. Elle a notamment travaillé sur des expériences sur des souches humaines et des échantillons sanguins. Plus étonnant, elle s'est escrimé à faire pousser... des choux chinois ! "Le meilleur, c'est qu'après avoir récolté pour la science, il a fallu manger le reste", a-t-elle plaisanté.

Aujourd'hui pourtant, Peggy Whitson est heureuse d'être revenue sur Terre, afin de pouvoir retrouver des toilettes normales et surtout pour déguster une pizza. ""Ça fait un mois ou deux que c'est dans ma tête, depuis que Jack [Fischer] a dit au sol que nous n'étions pas un lieu de livraison de pizza en plaisantant." Pas question pour autant de renoncer à un quatrième séjour par-delà les étoiles. Peggy Whitson a d'ores et déjà déclaré vouloir "continuer à travailler sur les programmes spatiaux" et surtout retrouver "la vue enchanteresse et spatiale de notre Terre". C'est tout ce qu'on lui souhaite.