La lettre puissamment féministe de cette maman à sa fille fait le buzz

La lettre puissante de cette maman pour sa fille dans Une lettre fait le buzz sur Facebook
La lettre puissante de cette maman pour sa fille dans Une lettre fait le buzz sur Facebook
Une maman a écrit une lettre pour sa fille avant de la publier sur Facebook. Dans ce post devenu viral, cette mère donne des instructions à sa fille. Mais au lieu de lui dicter son attitude, elle l'incite à se valoriser et à avoir foi en elle. Un message puissant qui a inspiré de nombreux parents.
A lire aussi
Sa photo de son bébé sur le sol d'un aéroport scandalise : cette maman s'explique
News essentielles
Sa photo de son bébé sur le sol d'un aéroport scandalise...

"Ne t'excuse pas quand quelqu'un te fonce dedans", "Ne t'excuse pas si tu souffres. Tu n'es pas un fardeau, mais une personne qui a des sentiments et qui mérite le respect". Ces propos bienveillants ont été rédigés par Toni Hammer (auteure de chroniques sur son blog "Is It Bedtime Yet? Stories From a Mom Who Never Wanted the Job") dans une lettre à l'attention de sa petite fille âgée de 5 ans. Publié sur Facebook vendredi 22 septembre, le post est rapidement devenu viral et a été "liké" et partagé plus de 8000 fois sur le réseau social.

Touchés par ce geste, les internautes ont réagi en masse. Certaines mamans disent même s'être inspirées de la lettre pour leurs propres enfants. Cette lettre a été écrite quelques temps après que la fille de Toni Hammer a fait sa rentrée à l'école maternelle. Sa mère s'est souvenue de ses premiers jours d'école : "Je me suis fait intimider quand j'étais enfant et je ne voulais pas du tout qu'elle vive ce que j'ai vécu. Je sais que quelqu'un ne tardera pas à la rabaisser et je veux qu'elle soit en mesure de l'affronter avec plus de confiance et de courage que j'en avais à cet âge-là". "Je veux apprendre à ma fille à avoir confiance en elle et à être bienveillante avec les autres. Je veux aussi qu'elle se batte pour ceux qui ne peuvent pas le faire pour eux-mêmes, qui n'ont pas peur d'exprimer ses idées et de travailler dur pour rendre le monde meilleur", a ajouté Toni Hammer.

Voici la traduction de la lettre :

A ma fille,

Ne t'excuse pas lorsque quelqu'un te rentre dedans.

Ne dis pas "Désolée d'être si nulle". Tu n'es pas nulle. Tu es une personne avec des pensées et des sentiments qui mérite le respect.

Ne cherche pas de raisons pour expliquer pourquoi tu ne peux pas sortir avec un garçon avec qui tu ne veux pas sortir. Tu ne dois aucune explication. Un simple "No merci" devrait être acceptable.

Ne réfléchis pas trop à ce que tu manges face aux gens. Si tu as faim, mange, et mange ce que tu veux. Si tu veux une pizza, ne prends pas une salade juste à cause des personnes autour de toi. Commande une pizza.

Ne garde pas les cheveux longs uniquement pour faire plaisir aux gens.

Ne porte pas de robe si tu ne veux pas.

Ne reste pas à la maison parce que tu n'as personne avec qui sortir. Sors avec toi-même. Crée tes propres expériences par toi-même et pour toi-même.

Ne retiens pas tes larmes. Pleurer signifie que tu ressens quelque chose qui a besoin de sortir. Ce n'est pas une faiblesse, c'est être humain.

Ne souris pas juste parce qu'on te le demande.

N'ai pas peur de rire à tes propres blagues.

Ne dis pas "oui" pour être polie. Dis "non" parce que c'est ta vie.

Ne cache pas tes opinions. Parle et parle fort. Tu devrais être entendue.

Ne t'excuse pas d'être ce que tu es. Sois courageuse, forte et magnifique. Sois toi.


Toni Hammer n'est pas la seule à avoir inspiré d'autres parents en partageant son expérience de maman sur les réseaux sociaux. Cet été, une américaine a posé en cabine d'essayage pour faire comprendre à sa fille que celle-ci devait accepter son corps. En 2015, une autre maman avait ému la toile en publiant un poème bouleversant qui s'adressait à Paddy, sa petite fille trans âgée de 8 ans.