La ville française championne en égalité salariale femmes-hommes ? Elle n'existe pas

La ville française championne en égalité salariale femmes-hommes ? Elle n'existe pas
La ville française championne en égalité salariale femmes-hommes ? Elle n'existe pas
Selon des statistiques officielles, aucune ville en France ne respecte l'égalité salariale femmes-hommes.
A lire aussi
Égalité femmes-hommes : et si on l'inscrivait dans la Constitution ?
News essentielles
Égalité femmes-hommes : et si on l'inscrivait dans la...

Dans notre pays, la loi du 17 août 2015 impose à toute entreprise de plus de 50 salarié·e·s de signer un accord pour l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes ou, à défaut la mise en place d'un plan d'action pour parvenir à cette égalité.

Malheureusement, ces égalités sont loin d'être respectées. Pire : selon les statistiques les plus récentes qui traitent du sujet, aucune agglomération de France ne respecte l'égalité salariale. D'après des chiffres 2014 de l'Insee, les hommes gagnent en moyenne 16,4% plus que les femmes dans l'ensemble de l'Hexagone en salaire horaire net.

Les écarts les plus forts sont dans les grandes villes

Si aucune des 771 villes recensées par l'Insee n'est épargnée par la discrimination de genre, l'écart est plus ou moins sensible selon la région. À Paris, les femmes gagnent par exemple 5,9 euros horaire net de moins que les hommes. Cet écart passe à 3 euros à Lyon, 2 euros à Amiens ou à Toulon, et 1,1 euro à Perpignan.

Une étude réalisée par la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) et publiée en décembre 2015, montre également qu'en moyenne, les Françaises ont moins gagné 19% de moins que les Français en 2010.

Le rapport indique que les écarts de salaires femmes-hommes sont très différents d'une zone d'emploi à l'autre (1,6 % à 26,9 % en faveur des hommes en 2010). Ils s'observent toutefois davantage dans les grandes métropoles comme Paris et sa couronne, Lyon ou Lille, où la concentration des professions cadres est la plus dense.

Une liste noire des entreprises qui ne respectent pas l'égalité salariale ?

Mardi 18 septembre, l'association féministe Les Effronté·es et le collectif Pouvoir Citoyen ont déposé un recours en cassation au Conseil d'État pour se procurer la liste des entreprises qui ne respectent pas l'égalité salariale entre les femmes et les hommes.

Cette action résulte d'un long combat puisque l'association et le collectif demandent depuis 3 ans au gouvernement de publier la liste noire des entreprises de plus de 50 salarié·es qui ne remplissent pas les critères en matière d'égalité salariale hommes-femmes imposés par la loi.

D'après des chiffres du ministère du Travail, l'écart salarial entre les hommes et les femmes en France s'élève à 9% à poste équivalent.

À voir
Aussi