3 erreurs que vous faites (peut-être) en lavant votre soutif

4 erreurs que vous faites (peut-être) en lavant votre soutif
4 erreurs que vous faites (peut-être) en lavant votre soutif
À l'instar du reste de vos vêtements, vous lavez probablement régulièrement vos soutiens-gorge. Mais êtes-vous bien certaine de procéder correctement ?
A lire aussi
5 erreurs que vous faites peut-être avec votre pilule contraceptive
News essentielles
5 erreurs que vous faites peut-être avec votre pilule...

Depuis le temps que vous faites des lessives, les règles de nettoyage n'ont plus de secret pour vous. Vous êtes une véritable crack en terme de lavage de jeans (de préférence à la main et à l'eau froide), de pulls en cachemire (qu'on évite de balancer à la machine) et de séparation des couleurs (le blanc n'est justement pas une couleur).

Mais qu'en est-il de votre soutien-gorge ? Eh oui, tout comme vos culottes et vos chaussettes, ce sous-vêtement nécessite un nettoyage régulier. Mais contrairement aux deux premières pièces citées, sa composition (dentelle, armature en fer) font de son nettoyage une tâche un peu plus délicate.

Voici trois des erreurs les plus fréquentes à éviter quand on s'apprête à nettoyer son soutif.

1- Laver son soutif sans le protéger

Même si vous gagnez du temps en jetant négligemment vos soutiens-gorge dans la machine à laver à côté de vos chaussettes odorantes et de vos culottes usagées, n'oubliez pas que votre soutif lui, mérite un peu plus d'amour.

"Lavez-les dans un sac de lingerie prévu à cet effet", conseille la testeuse de lingerie Fréderika Zappe au site américain Self.

2- Le mettre dans le sèche-linge

Même si votre soutif vous paraît résistant, ne le mettez jamais, ô grand jamais au sèche-linge. En effet, cela pourrait carrément le déformer. Vu le prix et la difficulté d'en trouver un parfaitement adapté à sa taille, la perspective de le suspendre sur un tancarville ou à une poignet de porte pour le faire sécher vous paraît tout à coup beaucoup moins ennuyeuse.

3- Le nettoyer trop souvent

Tous les jours, toutes les semaines ou tous les mois ? Pas facile de déterminer la bonne fréquence de nettoyage d'un soutien-gorge. Là encore, tout va dépendre de la matière de votre soutien-gorge. Mais d'une manière générale, rien ne vous pousse à le laver trop souvent.

Donc, si vous êtes du genre à le considérer sale alors que vous ne l'avez porté qu'une seule fois, vous pouvez sans aucun problème revoir vos exigences à la baisse. Car à force de le laver, les tissus se détendent et votre soutif ne soutient plus grand-chose.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la question, on vous explique tout dans cet article.

À voir
Aussi