Le phubbing, ce mal qui affecte tant de couples

Le phubbing, ce mal qui affecte tant de couples
Le phubbing, ce mal qui affecte tant de couples
Le phubbing – ou la manie de regarder son téléphone pendant une conversation – est plus qu'une impolitesse, c'est une mauvaise habitude qui pourrait détruire des couples. Voilà en substance ce que révèle une récente étude.
A lire aussi
Les 10 métiers les plus dangereux... pour votre couple
Mag
Les 10 métiers les plus dangereux... pour votre couple

Si vous n'avez jamais entendu ce mot, l'attitude qu'il décrit devrait quant à lui vous dire quelque chose. Le phubbing est une contraction de "phone" (téléphone) et "snubbing" (snobber). Créé en 2013 par un Australien, le terme décrit donc cette manie exaspérante qu'ont les gens de regarder leur téléphone pendant que vous êtes en train de leur parler. Ces professionnels de l'impolitesse ont même un nom, les phubbers. Le phubbing s'est insinué partout, dans les soirées, les dîners, et même dans l'intimité des couples.

Évidemment, snober l'être aimé pour les beaux yeux de Twitter n'est pas sans conséquence. James Roberts et Meredith David, deux chercheurs de l'Université Baylor aux États-Unis se sont intéressés au phénomène, et à les croire le phubbing serait à l'origine de grosses disputes et insatisfactions dans les couples. Comme le rapporte Hello Giggles, les professeurs ont étudié 450 volontaires. Après leur avoir posé une batterie de questions, ils ont découvert que 46,3% d'entre eux étaient souvent "phubbés" par leur partenaire. 22,6% des participants ont finalement révélé que cette manie avait causé de vrais problèmes dans leur couple. Selon les chercheurs, même les distractions très brèves liées au téléphone peuvent avoir un impact négatif sur une relation amoureuse.

Dans un communiqué, James Roberts et Meredith David ont souligné : "A l'origine, les téléphones portables ont été créés pour nous permettre de mieux communiquer. Ironiquement, aujourd'hui nous sommes arrivé à un point où c'est l'inverse qui se produit. Les téléphones nous empêchent de cultiver notre façon de communiquer et cela a un impact sur nos relations amoureuses".

A noter que ce n'est pas la première fois que la science se penche sur l'influence du téléphone sur les couples. En 2015, une étude menée par l'Université de Brigham Young aux États-Unis, révélait pour la première fois que "la relation d'une personne avec la technologie avait le pouvoir de rendre son partenaire déprimé". Comme quoi, le droit à la déconnexion peut facilement se transposer dans l'intimité...

A mort le phubbing !
A mort le phubbing !