Les deux mouvements de self-defense que toutes les femmes devraient connaître

Photo d'illustration d'une femme prête à se défendre.
Photo d'illustration d'une femme prête à se défendre.
Si vous n'êtes pas déjà inscrite à un cours d'auto-défense, voici les deux mouvements que vous devriez absolument connaître pour être capable de répliquer en cas d'agression.
A lire aussi
Houda Benyamina : "Les femmes devraient elles aussi avoir droit à la médiocrité"
News essentielles
Houda Benyamina : "Les femmes devraient elles aussi avoir...

De plus en plus de femmes font le choix d'apprendre à se défendre et les cours d'auto-défense se développent partout en France. Cet enseignement, qui allie physique et mental, regroupe des techniques de défenses issues des sports de combat et des arts martiaux.

Que ce soit dans la rue ou dans les transports, nombre de femmes sont victimes d'agressions sans pouvoir se défendre. En avril 2015, une étude du haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes affirmait que 100% des utilisatrices des transports en commun interrogées avaient subi, au moins une fois dans leur vie, des violences sexistes et sexuelles. Autant dire que savoir se défendre est devenu important et les femmes semblent plus motivées que jamais à reprendre leur place dans l'espace public.

Selon Milan Costich, coach dans le club de boxe PREVAIL Boxing à Los Angeles, savoir se défendre renforcerait la confiance en soi. "Apprendre à se battre a un impact sur la force mentale, explique-t-il au site mindbodygreen. Cela vous aide à développer la certitude que vous pouvez vous imposer : que ce soit pour obtenir une promotion ou affronter une mauvaise situation".

Mettez votre agresseur K.O

Pour ce faire, il vous faut connaître au moins deux mouvements de self-défense qui, si vous en avez besoin un jour, serviront à coup sûr à stopper votre agresseur. A commencer par le coup de poing dans le nez. Basique mais très efficace puisque si vous cassez le nez de votre agresseur, celui-ci sera obligé de se pencher la tête en avant pour écouler le sang. Technique imparable qui vous donnera le temps de vous échapper.

Le deuxième geste efficace est le coup de genou dans l'aine, cette partie se trouvant entre la cuisse et le tronc. La douleur est si forte que là encore, vous aurez le temps de vous enfuir. "Il est difficile de se tromper quand on apprend à frapper le nez ou l'aine", précise le coach de boxe. Rappelons que ces deux prises sont uniquement à mettre en pratique en cas d'agression, pour se défendre.