Les relations de couple, une affaire d'amour ou d'amitié ?

Les relations de couple : une affaire d'amour ou d'amitié ?
Les relations de couple : une affaire d'amour ou d'amitié ?
Certains affirment sans hésiter qu'ils considérent leur partenaire comme leur meilleur ami, tandis que d'autres ne jurent que par la passion. Mais au final, qu'est-ce qui définit réellement un couple ? Cette vaste question est étudiée depuis la nuit des temps. Pour y répondre, les experts se référent à un concept philosophique hérité de l'Antiquité.
A lire aussi
Être un couple en relation libre aurait un avantage surprenant
News essentielles
Être un couple en relation libre aurait un avantage...

Coeur qui s'emballe, perte de l'appétit, bouche sèche, tête qui tourne... On connaît toutes les sensations liées aux premiers élans d'une passion amoureuse. Si ces prémices sont difficiles à qualifier en terme de durée, tous les experts s'accordent en revanche sur le fait que l'amour-passion présente une durée de vie limitée. Alors que reste-il une fois que les premiers mois de passion sont derrière nous ? Sujet favori des philosophes, le thème de l'amour a été passé au peigne fin à travers les siècles. Aujourd'hui, l'une des théories les plus plébiscitées par les philosophes contemporains repose sur l'amour-amitié, héritage du concept développé par les philosophes grecs de l'Antiquité connu sous le nom "Philia" (qui signifie "amitié" en grec).

"Aimer, c'est se réjouir de la présence de l'autre"

Premier scénario : après les premiers mois de passion, vous avez généralement une vision plus réaliste de la personne avec qui vous êtes en couple, c'est-à-dire que vous commencez à mieux la connaître, et à l'accepter, même avec ses défauts. Second scénario : la personne avec qui vous avez démarré une idylle n'est pas celle que vous croyez et vous mettez fin à votre relation. Comme l'a très bien expliqué le psychologue Claude-Marc Aubry àPsychologies : "La réalité de l'autre finit toujours par s'imposer à nos yeux. Soit on l'accepte et on entre dans un autre type de relation, soit on en est incapable et la déception, donc la souffrance, est irréversible."

Dans le premier scénario, les partenaires s'engagent officiellement en couple et explorent le "Philia". La relation se base davantage sur des valeurs communes à celles de l'amitié où la complicité, le respect mutuel, et la notion d'indépendance priment. À l'occasion de la sortie de son ouvrage "Le sexe ni la mort" en 2012, le philosophe André Comte-Sponville nous expliquait que le secret des couples heureux n'est pas de faire durer indéfiniment la passion, mais d'inventer une nouvelle façon d'aimer : "Montaigne parle d'"amitié maritale" : on passe de l'amour-passion à l'amour-action, du manque à la joie. Aimer, dans un couple heureux, ce n'est plus manquer de l'autre, c'est jouir et se réjouir de son existence, de sa présence, de son amour", analyse le philosophe.

Les relations de couple : une affaire d'amour ou d'amitié ?
Les relations de couple : une affaire d'amour ou d'amitié ?

"Les relations romantiques sont avant tout des relations d'amitié"

En conclusion, pour que votre couple dure longtemps, l'une des recettes les plus efficaces consiste à considérer votre partenaire comme un ami : en partageant des confidences, en tentant de nouvelles expériences ensemble... Mais aussi en revoyant ses exigences idéalistes à la baisse, au profit d'attentes plus réalistes, comme le suggère Eli Finkel, professeur en psychologie sociale à l'Université Northwestern en Illinois (États-Unis). Selon l'expert, l'une des principales causes de séparation au sein d'un couple est en effet liée à des critères d'exigence trop élevés de la part de l'un ou des deux partenaires. Pour y remédier, le Pr Finkel conseille recommande aux couples de communiquer dès le départ sur leurs attentes mutuelles.

Alors oui, les grandes histoires d'amour dépeintes dans les livres ou au cinéma font rêver. Mais si vous y regardez de plus près, c'est aussi souvent celles qui terminent le plus mal (souvenez-vous par exemple de Roméo et Juliette), à l'inverse d'une relation de couple fondée sur des bases d'amitié. Laura VanderDrift de l'université de Purdue dans l'Etat de l'Indiana aux Etats-Unis, auteur d'une étude parue en 2013 dans Journal of Social and Personal Relationships, explique d'ailleurs que les relations romantiques sont avant tout des relations d'amitié et que le fait de valoriser cette relation fortifie le côté romantique et sert de "rempart à la rupture amoureuse". Voilà, tout est dit.