3 bonnes raisons d'aller marcher en hiver (au lieu de s'avachir sur un canapé)

3 bonnes raisons d'aller marcher en hiver (au lieu de s'avachir sur son canapé)
3 bonnes raisons d'aller marcher en hiver (au lieu de s'avachir sur son canapé)
C'est vrai, il fait un froid de canard. Mais ce n'est pas une raison de rester chez soi à boulotter son calendrier de l'Avent devant des films de Noël. La preuve par trois que l'on ferait bien de chausser nos chaussures de sport et d'aller marcher un peu, même si c'est l'hiver.
A lire aussi
10 bonnes raisons de ranger son bureau
Mag
10 bonnes raisons de ranger son bureau

Pour faire le plein de vitamine D

La vitamine D est indispensable à notre bonne santé. En effet, elle intervient dans le processus d'absorption du calcium et du potassium par notre organisme, et nous permet donc d'avoir des dents et des os solides. Le plus gros souci de la vitamine D c'est, qu'à moins de la consommer sous forme de complément alimentaire, elle n'est produite par notre organisme qu'en prenant le soleil. En moyenne, il faut avoir 15 minutes de soleil sur le visage et les mains deux à trois fois par semaine pour obtenir sa dose hebdomadaire de vitamine D.

Or, quand arrivent les mois d'automne et d'hiver, il est rare de pouvoir s'exposer au soleil 15 minutes par jour, deux à trois jours par semaine. D'abord parce qu'à cette période de l'année, le temps est plus incertain et le soleil rarement de sortie. Mais aussi parce qu'avec le raccourcissement des journées, il est difficile de trouver des moments pour s'exposer.

Alors, tant que l'on peut, et dès qu'un rayon de soleil pointe le bout de son nez, on s'emmitoufle bien et on sort se promener, même si notre balade ne dure qu'une petite demi-heure. L'essentiel est de prendre un peu le soleil et, par la même occasion, un bol d'air frais.

Pour booster son humeur

L'hiver, on a souvent tendance à broyer. Le froid, le manque de luminosité, des journées de plus en plus courtes nous conduisent à limiter nos sorties pour rester au chaud chez soi. Ce n'est pourtant pas la meilleure des idées. Rester chez soi, tourner en rond, ne voir personne et n'avoir aucune interaction sociale autre que virtuelle n'aident pas à être au mieux de sa forme. Alors, pour éviter de déprimer, il faut sortir ! De nombreuses études ont prouvé que faire du sport aidait à lutter contre la déprime saisonnière car en faisant de l'exercice, notre corps sécrète des endorphines, des hormones qui nous donne une sensation de bien-être, voire d'euphorie. Il est donc très important de sortir marcher en hiver pour chasser le blues. Promis, même de courtes promenades, de 20 à 30 minutes, peuvent faire la différence.

Pour garder la forme (et la ligne)

On l'avoue : avec l'arrivée des fêtes de fin d'années et la chute progressive des températures, on est plus enclines à se tourner vers les plats réconfortants (fans de raclette, on s'adresse à vous...) que de chausser ses sneakers pour aller courir. C'est pourtant ce que l'on devrait faire, et plutôt deux fois qu'une. En effet, faire de l'exercice quand les températures sont basses aide à brûler davantage de calories car le corps doit travailler plus dur pour maintenir notre température interne, avoisinant les 37°C. Dans la revue Trends in Endocrinology and Metabolism, des scientifiques de l'Université de Maastricht aux Pays-Bas affirment que lorsque l'exercice n'est pas une option, une exposition régulière au froid peut constituer une stratégie alternative saine et durable pour augmenter ses dépenses énergétiques. Donc, juste sortir pour une promenade dans le froid hivernal peut être un moyen d'augmenter les capacités de votre corps à brûler les calories.

Par ailleurs, le professeur Alan Mikesky, directeur du laboratoire de performance humaine et de biomécanique à l'Université Purdue à Indianapolis affirme que "l'air froid revigorant peut éclaircir votre esprit et réduire le stress, ce qui peut aider à perdre du poids. ... Même si vous devez marcher plus lentement à cause du temps, vous brûlez peut-être plus de calories, car marcher dans la neige ou marcher dans le vent demande plus d'énergie."