Mark Zuckerberg prend un congé de paternité : pourquoi on applaudit

Mark Zuckerberg et son épouse
Mark Zuckerberg et son épouse
Le fondateur de Facebook a annoncé son intention de prendre un congé de paternité de deux mois à la naissance de sa fille. Une première pour un patron d'une entreprise de la Sillicon Valley.
A lire aussi
Congé paternité : 9 pères sur 10 n'en prennent pas la totalité
maternité
Congé paternité : 9 pères sur 10 n'en prennent pas la...

En plein débat sur l'équilibre entre vie privée et vie personnelle sein de la Sillicon Valley, Mark Zuckerberg a jeté un pavé dans la mare en annonçant sur Facebook vendredi 20 novembre son intention de prendre deux mois de congés paternité à la naissance de sa fille.

"Nous réfléchissons à la manière dont nous allons nous absenter pour pouvoir nous occuper d'elle au cours de ses premiers mois d'existence. C'est une décision très personnelle et j'ai décidé de prendre deux mois de congé paternité à la naissance de notre fille.", écrit-il sur son profil. Avant de poursuivre : "Les études montrent que quand des parents qui travaillent prennent des congés pour passer du temps avec leur nouveau-né, cela se passe mieux pour les enfants et la famille entière. Chez Facebook, nous offrons à nos employés américains jusqu'à 4 mois de congés parentaux payés qu'ils peuvent prendre tout au cours de l'année."

Le message de Mark Zuckerberg posté vendredi
Le message de Mark Zuckerberg posté vendredi

La décision de Mark Zuckerberg a ceci de révolutionnaire que c'est la première fois que le patron d'une grande entreprise du secteur des nouvelles technologies prend un congé paternité conséquent. Et le fait que le patron de Facebook fasse ce choix et en parle publiquement pourrait mettre le pied à l'étrier des autres salariés de la compagnie, qui bénéficient de quatre mois de congés parentaux payés à prendre tout au long de l'année.

A la différence de Marissa Mayer, la patronne de Yahoo!, qui a annoncé qu'elle prendrait un congé maternité minimum lors de la naissance de ses deux jumelles en fin d'année, Mark Zuckerberg donne ainsi l'exemple à ses employés. Et c'est très positif.

Ce n'est pas la première fois que le patron du réseau social s'illustre par sa modernité. Il y a quelques mois, Mark Zuckerberg avait posté un message sur son compte Facebook afin d'annoncer au monde entier la grossesse de son épouse. Il avait également révélé à cette occasion que cela faisait plusieurs années qu'ils essayaient de faire un enfant et que sa femme avait fait trois fausses couches par le passé. Beaucoup avaient félicité le patron de Facebook d'avoir mis des mots sur un drame intime que beaucoup de futurs parents vivent dans le secret et d'avoir ainsi brisé un tabou.

Pour rappel, les Etats-Unis sont le seul pays développé où il n'existe pas de congés parentaux payés obligatoires. Actuellement, seuls 21% des entreprises offrent un congé parental payé selon la Society of Human resource. Mais heureusement la donne est en train de changer notamment dans la Sillicon Valley, où de nombreuses sociétés commencent à mettre en place des congés parentaux, montrant ainsi la voie au reste du pays.

En France, le congé paternité est de 11 jours et le congé de maternité de 16 semaines rémunérées.

Dans l'actu