Appliquer un masque sur ses aisselles, est-ce bien raisonnable ?

Masque pour les aisselles : nouvelle tendance beauté
Masque pour les aisselles : nouvelle tendance beauté
Les masques beauté sont partout : pour le visage, le contour des yeux, le nez, les lèvres, les mains, les pieds, les cheveux... Vous pensiez avoir tout vu ? Détrompez-vous, car l'arrivée des masques pour les aisselles nous prouve que les tendances peuvent encore nous surprendre.
A lire aussi
5 raisons de tester les aisselles colorées
Mag
5 raisons de tester les aisselles colorées

En beauté, les nouveautés absurdes (coucou le maquillage pour vagin) apparaissent tous les mois, voire toutes les semaines. Cette fois-ci, les beautystas veulent s'attaquer à nos aisselles. Car oui, en plus de devoir être épilées, blanchies ou encore bien nourries, nos dessous de bras doivent aujourd'hui subir l'arrivée de leurs masques dédiés.

Les masques pour les aisselles : à quoi ça sert ?

Au quotidien, une bonne hygiène et un simple déodorant peuvent nous aider à lutter contre la transpiration. Le problème, c'est que les déos actuels, souvent chimiques, sont gorgés en sels d'aluminium. Ce sont eux qui bouchent les pores de la peau pour bloquer la transpiration. Ce phénomène n'est pas sans conséquences : la peau ne s'oxygène plus, l'épiderme accumule les toxines qu'il ne peut évacuer correctement. L'aluminium est aussi soupçonné d'être à l'origine de certains cas du cancer du sein, selon une étude parue l'année dernière et menée par les chercheurs de l'Université d'Innsbruck en Autriche.

C'est pourquoi, depuis quelques années, les déodorants naturels sont de plus en plus tendance. Mais la transition au 100 % naturel n'est pas sans contrainte : certaines personnes peuvent subir des odeurs désagréables durant les premières semaines. Cet effet peut être causé par le microbiome des aisselles, qui doit s'adapter aux nouveaux ingrédients naturels. Mais cela peut aussi être dû à une désintoxication excessive des aisselles : si durant des années, vous avez utilisé des anti-transpirants chimiques, votre peau n'a jamais pu se débarrasser de ses toxines. En passant aux soins naturels, elle subit ainsi une désintoxication excessive, ce qui peut malheureusement provoquer de légères odeurs. C'est là qu'interviennent les masques pour aisselles, souvent formulés à base d'argile : on les applique sur nos dessous-de-bras pour détoxifier cette zone et éviter les mauvaises odeurs.

Est-ce qu'on teste ?

Mais est-ce une raison suffisante pour appliquer des masques pour les aisselles ? Comme nous l'explique le site Mind Body Green, ces derniers ont pour vocation d'aider la peau à se détoxifier, permettent à la peau de mieux s'imprégner des ingrédients naturels et d'éviter les irritations souvent causées par le rasage ou l'épilation sur cette zone fragile. À la manière des masques beauté pour le visage, ces soins inédits s'appliquent en grosse couche sur l'ensemble de nos dessous-de-bras, avant de laisser reposer durant une dizaine de minutes et de rincer abondamment. On vous l'avoue, le temps de pause n'a rien de glamour : le masque n'a rien d'esthétique et vous ne pouvez plus baisser vos bras.

En revanche, si vous avez la peau fragile, évitez ces masques : certains actifs, bien que naturels, pourraient provoquer une réaction de votre peau en étant appliqués sur une longue durée. Si vous êtes en pleine transition déo chimique-déo naturels, pas de panique, les odeurs liées au changement de déodorant passeront forcément après quelques jours. Il suffit seulement que votre épiderme s'habitue à un nouveau produit.

Mais si vous êtes prête à sauter le pas des masques pour les aisselles, vous pouvez vous inspirer de différents tutoriels qui vous proposent de confectionner votre propre soin à base d'argile verte et de vinaigre de cidre, comme sur le site Hello Glow.

À voir
Aussi